Races de petits chiens : 20 compagnons qui vous feront craquer !

Races de petits chiens

Lorsque l’on souhaite adopter un chien, nous avons vaguement une idée de la taille idéale que celui-ci doit avoir. Dans cet article, nous vous parlons des races de petits chiens, et nous vous en présentons 20 qui sauront retenir votre attention pour une future adoption.

#1. Le Corgi : un chien royal 

Parmi les races de petits chiens, nous retrouvons le Corgi. Il a le poil court et pèse entre 10 et 12 kg. Cette race est originaire du Pays de Galle. Surnommé le chien royal, le Corgi doit sa popularité à la reine Elizabeth II d’Angleterre qui en a élevé un bon nombre durant son règne. 

Le Corgi est un chien affectueux, qui s’adapte très bien à la vie de famille – notamment avec les enfants. Il aime les humains au sens large, et ne sera jamais agressif ni craintif. Cependant, il est nécessaire de prodiguer une éducation ferme au Corgi car, dû à son intelligence, il pourrait vite franchir quelques limites ! 

Côté santé, le Corgi est plutôt robuste, et il vit entre 11 et 13 ans.

Si vous réfléchissez à une première adoption, le Corgi sera un parfait compagnon. Nous vous conseillons tout de même de prendre des cours avec un éducateur canin dès son plus jeune âge. 

Un Corgi à la plage
Un Corgi à la plage

#2. Le Bichon Maltais : le chien des Matrones

Autre petite race de chien, le Bichon Maltais. Il a le poil plutôt long et pèse de 3 à 4 kg. Le Bichon Maltais est d’origine italienne. On l’appelle le chien des Matrones car il est le compagnon des femmes au premier siècle avant Jésus-Christ. Il fut notamment représenté dans des oeuvres de Goya et Rubens. 

Le Bichon Maltais fait partie des races de petits chiens affectueux. Il est assez calme et s’adapte, lui aussi, à la vie de famille. Il adore la compagnie des enfants. De même manière que pour le Corgi, le Bichon Maltais est très intelligent. Il faudra donc l’éduquer fermement en évitant les incohérences pour obtenir une relation harmonieuse. Si vous vivez en appartement, le Bichon Maltais sera idéal. Ce chien aura besoin d’un entretien régulier de sa fourrure, qui doit être démêlée chaque jour avec une brosse adaptée. 

Côté santé, le Bichon Maltais est assez robuste, il peut vivre au minimum 12 ans et maximum jusqu’à 15 ans. 

Bichon Maltais heureux
Bichon Maltais heureux

#3. Le Chihuahua : le plus petit chien du monde

Le Chihuahua est un chien populaire et très facile à vivre . Il a le poil long ou court et pèse de 3 à 4 kg. Le Chihuahua est originaire du Mexique. Il provient de l’état de Chihuahua au Mexique, où il vivait à l’époque à l’état sauvage avant d’être domestiqué.

Le Chihuahua est un chien affectueux, et assez indépendant. Cependant il n’est pas très calme et s’exprime souvent en aboyant. Il peut être sociable avec ses congénères et s’entend généralement bien avec les enfants. Par ailleurs, il est méfiant envers les personnes qu’il ne connaît pas, voir agressif. 

Comme pour le Bichon Maltais et le Corgi, il faudra lui donner une éducation ferme car le Chihuahua est un chien plutôt têtu. Il est très intelligent, mais peut décider de ne pas vous obéir s’il ne le souhaite pas. Le Chihuahua est idéal pour la vie en appartement, mais il est conseillé de bien le socialiser avec d’autres chiens, mais aussi avec des personnes extérieures à la famille proche dès son plus jeune âge pour éviter des soucis comportementaux plus tard. Par ailleurs, il fait partie des races de petits chiens très énergiques qui ont besoin de sorties quotidiennes. 

Concernant la santé du Chihuahua, on pourrait penser qu’il est fragile à cause de sa petite taille, mais pourtant il est assez robuste. Il est simplement nécessaire de faire attention à ses yeux et ses oreilles régulièrement. Le Chihuahua peut vivre entre 14 et 18 ans. 

Chiot Chihuahua allongé
Chiot Chihuahua allongé

#4. Le Yorkshire Terrier : un chien de caractère

Le Yorkshire Terrier est un chien très fidèle à son propriétaire avec une personnalité débordante. Originaire de Grande Bretagne, il est issu d’un croisement entre le Bichon Maltais et plusieurs chiens terriers locaux. Il fut initialement conçu pour chasser les lapins et les rats dans les terriers. Le Yorkshire est un chien à poils longs qui pèse jusqu’à 3 kg.

Ce chien fait partie des races de petits chiens au caractère très affectueux. Notamment avec leur propriétaire. Cependant il n’est pas très calme et s’exprime souvent en aboyant. Il peut être sociable avec ses congénères et s’entend généralement bien avec les enfants. Par ailleurs, il est méfiant envers les personnes qu’il ne connaît pas, voir agressif. 

L’éducation se doit d’être très rigoureuse pour le Yorkshire car c’est un chien très têtu. Son intelligence pourra vous jouer des tours dans le sens où il essayera toujours d’être à son avantage en fonction des situations. Il est difficile de tenir tête à ses airs de peluche, pourtant ce sera la condition sinéquanone à une relation équilibrée.

Attention aux aboiements du Yorkshire car il fait partie des races de chiens de petite taille reconnues pour leur côté “chien d’alarme”. Cela peut s’avérer utile pour garder la maison, mais il sera nécessaire de lui apprendre à ne pas aboyer pour tout et n’importe quoi. 

Le Yorkshire est un chien adapté à la vie en appartement et à la vie en centre ville. Il faudra tout de même le sortir chaque jour et il est recommandé de lui faire porter un petit manteau pour protéger sa robe des saletés environnantes. Ce chien est plutôt robuste et il vivra entre 10 et 16 ans. 

Yorkshire Terrier qui souhaite jouer
Yorkshire Terrier qui souhaite jouer

#5. Le Shih Tzu : perle de l’impératrice

Le Shih Tzu est un compagnon très agréable. Il est originaire de Chine et a été conçu à partir d’un croisement entre le Lhassa-Apso et le Pékinois. L’impératrice Tzu Hsi en a fait son compagnon, et suite à cela, le Shih Tzu fut appelé “perle de l’impératrice”.  Il s’agit d’un chien à poils longs et il pèse entre 4 et 8 kg.

Le Shih Tzu est un chien vraiment affectueux. Il a de nombreuses qualités : il sait être calme et joueur, il apprécie les enfants et aura toujours un esprit jovial.  

Comme les autres races présentées précédemment, le Shih Tzu a un caractère bien trempé et est très intelligent. De la même manière, il faudra faire attention à lui prodiguer une éducation ferme. Pour adopter un Shih Tzu, il est conseillé de savoir faire preuve de patience et de compréhension, car le Shih Tzu peut vite se vexer et n’en faire qu’à sa tête.   

Ce chien est principalement adapté à la vie en intérieur, vous devrez faire attention à lui créer un coin bien à lui pour qu’il puisse s’y retrouver. Aussi, le Shih Tzu est un chien qui a besoin de ses propriétaires, il n’aime pas vraiment la solitude et il la vit difficilement. Si vous devez vous absenter régulièrement, vous devrez apprendre cela à votre chien dès son plus jeune âge pour qu’il ne développe pas d’anxiété de séparation – un mal qui touche beaucoup de races de petits chiens. Le Shih Tzu est plutôt robuste lui aussi, il vivra entre 11 et 14 ans. 

Shih Tzu dans un champ de fleurs
Shih Tzu dans un champ de fleurs

#6. Le Teckel : un petit chien de chasse

Le Teckel est un petit chien débordant d’énergie ! Il provient d’Allemagne et son ancêtre est le Basset allemand. Il a initialement été utilisé comme chien de chasse car il était très fort pour attraper les blaireaux. Le Teckel est un chien peut être de trois tailles différentes : le nain, le standard, et le Kaninchen. De ce fait, son poids peut varier de 3 à 9 kg en fonction de son type. Idem concernant son poil, il peut être long, ras, ou dur.

Le Teckel est un chien qui a tendance à être assez têtu. Peu affectueux, mais très attaché à son propriétaire, il aime passer du temps à l’extérieur. Son instinct de chien de chasse lui confère un tempérament très actif, joueur et déterminé. Ce chien s’exprime souvent en aboyant, il faudra donc faire attention à cela si l’aboiement est trop excessif. Il n’est pas conseillé de faire cohabiter un Teckel avec des enfants et il sera compliqué de le socialiser avec d’autres animaux. Mais ceci peut-être géré dès le plus jeune âge si vous êtes proactif concernant son éducation. 

Comme expliqué précédemment, le Teckel peut s’avérer être dominant, vous devrez donc être ferme concernant son éducation. Il ne faudra pas faire preuve de laxisme sous peine de vivre chez votre Teckel et non plus chez vous ! Heureusement, ce chien est très intelligent. Vous réussirez donc à l’éduquer facilement avec un peu d’assiduité. 

Le Teckel n’est pas un chien d’intérieur, il a besoin de se dépenser, de courir énormément. Vous pourrez vivre avec lui en appartement à condition de lui offrir de longues promenades chaque jour.

Le Teckel est un petit chien assez robuste, attention toutefois à la prise de poids chez lui. Il vivra entre 12 et 14 ans. 

Teckel qui tire la langue
Teckel qui tire la langue

#7. Le Jack Russel Terrier : une petite boule de nerfs

Parmi les races de petits chiens, nous retrouvons aussi le Jack Russel Terrier. Il a plutôt le poil court et pèse entre 5 et 6 kg. Le Jack Russel Terrier est originaire de l’Angleterre. C’est le révérend John Russell qui a créé la race pour obtenir un chien rapide à la chasse et capable d’aller dans les terriers pour attraper renards et gibier.

Le Jack Russel est un petit chien plutôt affectueux, mais loin d’être calme. Une cohabitation avec des enfants peut être envisageable mais il faudra être vraiment vigilant. En effet, comme le Jack Russel est un chien très énergique et très intelligent, n’importe quelle situation pourrait vite déraper. Le Jack Russel reste un chien de chasse, son instinct peut rapidement le conduire à ne plus faire attention à vous. La clé d’une relation harmonieuse avec un Jack Russel sera une éducation ferme et positive. Il est grandement conseillé d’éduquer ce chien grâce à des récompenses (friandises) auxquelles il est très réceptif afin de le stimuler au quotidien.

Côté santé, le Jack Russel est assez robuste, et vit entre 13 et 16 ans. Par ailleurs, attention car ce chien est sujet à l’hyperactivité et aux maladies héréditaires dues à la consanguinité. 

Le Jack Russel n’est pas conseillé pour une première adoption. Aussi, il s’adaptera à la vie en ville à condition d’habiter près d’un parc ou d’espaces verts. Il faut savoir que son caractère est clairement incompatible avec une vie en appartement et beaucoup de solitude. 

Chien Jack Russel
Chien Jack Russel

#8. Le Cairn Terrier : une personnalité audacieuse

Parmi les races de petits chiens qu’on adore, se trouve le Cairn Terrier ! Il provient d’Ecosse et serait issu d’un croisement entre les bassets (initialement introduits par les vikings) et les terriers des Highland de l’Ouest. Le Cairn était très populaire pour ses aptitudes à la chasse : les renards, rongeurs et blaireaux ne lui résistaient pas. Ce petit chien aux allures de peluche a une personnalité très affirmée, à faire pâlir les familles en quête de calme ! Côté physique, le Cairn Terrier a plutôt une fourrure mi-longue, et pèse entre 6 et 8 kg. 

Le Cairn Terrier est un chien très intelligent – tout comme ses acolytes chiens de chasse précédemment présentés. Il actif, plein d’entrain, il adore jouer et il est très curieux. Pour cette race de petit chien, il faudra aussi être vigilant à propos de l’éducation. Si celle-ci est trop laxiste, le Cairn Terrier risque de vite devenir ingérable. Ce chien est très sociable avec les humains, en revanche, il faudra faire attention aux congénères du même sexe. Il ne faudra pas hésiter à le socialiser dès son plus jeune âge afin d’éviter tout problème. 

Comme précisé plus haut, il n’est pas recommandé d’avoir un Cairn avec des enfants qui n’ont jamais connu de chien. Son caractère trop réactif pourrait être la source de malencontreux accidents. Il est cependant le chien idéal pour un couple ou une personne seule qui aura beaucoup de temps à lui accorder. 

Le Cairn Terrier, de par son comportement très actif, n’est pas très adapté à la vie en appartement. À moins d’avoir beaucoup de temps pour le sortir régulièrement dans un espace vert proche.

Ce chien est assez robuste, il peut s’adapter à de nombreuses situations climatiques. Il vit en moyenne jusqu’à 14 ans.

Cairn Terrier dans un champ de fleurs
Cairn Terrier dans un champ de fleurs

#9. Le Terrier Écossais : la fierté incarnée 

Le Terrier Écossais, ou Scottish Terrier est un chien reconnu pour sa belle robe noire et ses longues franges au niveau du museau et des yeux. Il est originaire des Highlands Écossais, comme son nom l’indique. Comme le Cairn, il était utilisé en tant que chien de chasse pour trouver de nombreux petits animaux indésirables dans les terriers. Ce chien a le poil mi-long et pèse entre 8 et 10 kg. 

Le Terrier Écossais a un caractère assez équilibré. Il est affectueux envers ses propriétaires, mais il reste assez indépendant. Il est rarement agressif et sera toujours motivé pour une promenade ou des moments de jeu avec vous. Par ailleurs, il est peu sociable avec ses congénères, mais cela peut se modifier si son éducation est adaptée.  

Pour le Terrier Écossais aussi, il faudra être ferme en éducation car il peut être têtu par moments. Si celle-ci est bien menée dès le plus jeune âge, vous vivrez en harmonie avec ce chien qui est loyal et très fidèle à ses propriétaires. Le Terrier Écossais reste un chien vraiment facile à vivre dans la mesure où ses besoins sont respectés. 

Ce chien s’adapte aussi bien à la vie urbaine qu’à la vie à la campagne. Il est recommandé pour les personnes seules ou les couples. 

Concernant la santé du Terrier Écossais, elle peut s’avérer fragile. En effet, cette race est exposée à des maladies de type crampe du Scottie, maladie de Willebrand et des problèmes d’ordre dermatologique. Néanmoins il pourra vivre entre 12 et 15 ans.

Terrier Ecossais
Terrier Écossais

#10. Le Westie : le grain de malice

Le Westie, aussi appelé West Highland White Terrier est un chien fier et très actif. La race est Anglaise même si les premiers spécimens descendent d’un croisement avec des Terriers Écossais. Il est de couleur blanche, car à l’époque, le colonel Malcolm of Poltalloch avait tiré sur un de ses Cairn roux pendant une partie de chasse. Il l’avait confondu avec un renard et sélectionna donc des chiens à la robe blanche pour éviter que cela ne se reproduise. Le Westie a le poil mi-long et pèse entre 7 et 10 kg. 

Ce petit chien blanc a un caractère plutôt affectueux. Paradoxalement, il n’est pas du tout calme, c’est un chien très actif qui a besoin de bouger. Plutôt indépendant, son instinct chasseur en fait de lui un chien curieux de tout. Attention, il a tendance à aboyer fréquemment pour s’exprimer. Le Westie doit être stimulé quotidiennement par des moments de jeu, des promenades, de la socialisation avec ses congénères pour le canaliser.  

Son éducation doit être ferme. Il est très intelligent, têtu, sans parler de son air malicieux qui vous fera craquer au moindre caprice ! Attention donc à ne pas faire d’écarts avec lui.

Le Westie peut vivre en appartement ou à la campagne, il s’adapte facilement au mode de vie de ses propriétaires. Si vous vivez en maison avec un jardin, veillez à ce que celui-ci soit bien clôturé pour éviter de potentielles fugues. 

Comme pour de nombreux petits chiens, il faudra faire attention à la santé de votre Westie. Celui-ci est prédisposé à certaines affections dermatologiques, mais aussi une maladie : la fibrose pulmonaire. Il faudra également être vigilant avec ses oreilles qui peuvent être atteintes de gales auriculaires. Par ailleurs, le Westie vivre entre 12 et 14 ans. 

Chien Westie
Chien Westie

#11. Le Pinscher nain : un chien sociable et joueur

Parmi les races de petits chiens, il est temps de parler du Pinscher nain. C’est un chien au poil court qui pèse entre 4 et 6 kg. Cette race provient d’Allemagne. Il fut aussi un chien de chasse, accompagnant les cochers dans le Grand Duché de Bavière.

Le Pinscher nain ressemble énormément à son cousin le Pinscher. Seule sa taille diffère et il est plus adapté à la vie en appartement. Ce petit chien intrépide est un compagnon formidable. Le Pinscher est sociable, joyeux, joueur et très élégant. Il ne manquera de douceur et de vous apporter de l’affection quand ce sera le bon moment pour lui. Aussi, il s’entend aussi bien avec les humains, les enfants, que ses congénères. Son caractère équilibré lui permet de rester seul la journée, mais attention à ce que cela ne soit tout de même pas trop long. Il faudra dans tous les cas lui octroyer ses promenades quotidiennes. Son seul trait de caractère moins attrayant serait le fait qu’il aboie fréquemment, attention donc à bien lui apprendre comment communiquer autrement.  

Le jeu étant son activité favorite, il faudra passer par cette activité pour son éducation. Comme pour de nombreux petits chiens, veillez tout de même à l’éduquer dès son plus jeune âge. S’il s’agit de votre premier chien, peut-être pourriez-vous vous faire accompagner par un éducateur comportementaliste.  

Le Pinscher nain est un chien robuste, attention néanmoins car il craint le froid et l’humidité. Certaines maladies sont à surveiller, parmi elles, la nécrose de la tête et du col du fémur, ou la dystrophie cornéenne. Son espérance de vie se situe entre 12 et 13 ans. 

Pinscher nain
Pinscher nain

#12. Le Pékinois : la noblesse chinoise

Le Pékinois est un chien très vif et assez intelligent. Il était sacré à la cour impériale de Chine, d’où il est originaire. Ce chien a un petit gabarit – 3 à 5 kg. Sa fourrure est longue et a besoin d’entretien. 

Ce chien est très attaché à son propriétaire, mais est assez craintif avec les personnes hors du foyer. Il s’exprime facilement par l’aboiement, ce côté de sa personnalité en fait un très bon chien d’alarme. Le Pékinois sait aussi être calme lorsqu’il en a besoin. Il sera le compagnon idéal pour les personnes âgées ou des couples sans enfants car il est peu adapté à la cohabitation avec eux. C’est un chien qui demande peu d’activité physique à l’extérieur. Il s’accommode très bien à la vie en appartement dans la mesure où il dispose d’un coin bien au chaud à lui. 

Côté éducation, il faudra néanmoins faire preuve de patience et de fermeté. Les rapports de force sont à proscrire avec le Pékinois. C’est un chien qui fonctionne à l’éducation positive. Récompensez ses bons comportements et évitez de céder à son charme lorsqu’il fait une bêtise et tout devrait bien se passer !

En ce qui concerne la santé du Pékinois, attention à ses yeux qui sont sensibles. Aussi sa santé bucco dentaire est très importante, il faudra veiller à ce que le tartre ne se loge pas sur ses dents au risque qu’elles tombent prématurément lors de ses vieux jours. L’espérance de vie du Pékinois est située entre 13 et 15 ans. 

Chien Pékinois
Chien Pékinois

#13. L’Épagneul Tibétain : le sage du Tibet

L’Épagneul Tibétain est un chien très joyeux. Il serait apparu au Tibet, comme l’indique le nom de la race. Celle-ci est aussi vieille que le Pékinois, le Shih Tzu et le Lhassa Apso. C’est un chien au poil mi-long et il pèse entre 4 et 7 kg.

Le Pékinois précédemment présenté ressemble assez à l’Épagneul Tibétain. Il s’agit d’un chien lui aussi très joyeux qui voue une grande fidélité à ses propriétaires. Lui aussi n’est pas très à l’aise avec les étrangers et est un bon chien d’alarme. 

Il fait partie des petits chiens intelligents et obéissants. Son éducation doit être ferme, sous forme de jeu. L’Épagneul Tibétain est totalement adapté à la vie en appartement. 

Cette race peut subir pas mal de maladies, notamment l’atrophie rétinienne généralisée, la luxation de la rotule, les calculs urinaires ou encore la persistance de la membrane pupillaire. L’Épagneul Tibétain vit entre 12 et 15 ans.

Épagneul Tibétain dans un champ de fleurs
Épagneul Tibétain dans un champ de fleurs

#14. Le Fox terrier : le dominant 

Le Fox Terrier fait partie des races de petits chien terriers très anciennes ! À l’origine ces chiens étaient utilisés pour la chasse au renard, d’où le nom Fox. Il est rapide, courageux et déterminé, c’est pourquoi il est très doué ! Le Fox Terrier pèse entre 6 et 9 kg et a le poil court.   

C’est un très bon chien de compagnie, mais attention car il déborde d’énergie. Son caractère ressemble assez à celui du Jack Russel. Il adore jouer, ce sera la meilleure manière de l’éduquer. Son éducation devra être très assidue dès son plus jeune âge car c’est un chien têtu. 

Ce chien est bien plus adapté à la vie à la campagne qu’à la ville. Il a besoin d’évoluer dans de grands espaces pour se dépenser. Il sait aussi très bien monter la garde ! Cette race de chien sera idéale pour un propriétaire qui peut lui accorder beaucoup de temps et d’énergie car il est loin d’être pantouflard. Il peut vivre en famille, mais attention tout de même à toujours établir des limites du côté de l’enfant et du chien. 

Le Fox Terrier est un chien très robuste. Il faudra faire attention à sa santé cardiaque comme c’est un chien très actif. Aussi, attention au mégaoesophage congénital car il y est prédisposé. Son espérance de vie varie entre 10 et 13 ans.

Fox Terrier heureux
Fox Terrier heureux

#15. Le Coton de Tuléar : le petit charmeur

Ce petit chien est très vif et intelligent. Originaire de Madagascar, il existe de nombreux doutes quant à ses origines. Cependant, il s’agit un chien très ressemblant au Bichon – sa robe à poil long en témoigne. Il pèse entre 3 et 6 kg en fonction du sexe du chien. 

Très affectueux, le Coton de Tuléar saura se faire apprécier de tous les membres de la famille. Il est vraiment agréable à vivre et s’entend très bien avec les enfants. De plus, il s’entend à merveille avec ses congénères et les étrangers. Assez calme, le Coton de Tuléar n’a pas vraiment d’instinct de chasse et n’est pas très protecteur envers sa famille. Notez en revanche qu’il supporte peu la solitude. Il a besoin d’une présence humaine à ses côtés.

Lorsque vous commencerez l’éducation du Coton de Tuléar, vous vous apercevrez à quel point il peut user des ses charmes. Son intelligence et son côté séducteur pourraient avoir raison de votre bonne volonté en matière d’éducation. Il faudra donc être ferme avec lui pour ne pas vous faire avoir ! 

Le Coton de Tuléar saura s’adapter à votre train de vie. Il peut vivre aussi bien en appartement qu’en maison. Le seul prérequis sera de lui octroyer le temps nécessaire de promenade quotidienne. 

Pour terminer avec sa santé, le Coton de Tuléar est plutôt robuste. Il peut subir quelques problèmes de peau mais rien de grave. Il peut vivre entre 14 et 16 ans.

Chien Coton de Tuléar
Chien Coton de Tuléar

#16. Le Lhassa Apso : un chien protecteur 

Surnommé le chien au rugissement de lion, le Lhassa Apso est un animal redoutable en tant que chien d’alarme. Il provient de Lhassa, la capitale du Tibet où il vivait avec les moines bouddhistes. Ce petit chien au caractère bien trempé a une longue fourrure qui demande de l’entretien. Il pèse de 4 à 7 kg. 

Il s’agit d’un chien fortement adapté à la vie en appartement. Comme vous l’aurez compris, il est très attaché à sa famille et représente un grand protecteur pour le foyer. Son petit gabarit ne l’empêchera pas de s’exprimer de manière rauque et saisissante en cas d’intrusion. En dehors de ce comportement de chien d’alarme, le Lahassa Apso est un chien vif avec une joie de vivre débordante. 

Le Lhassa Apso est tout à fait adapté aux enfants, aux familles ou encore aux personnes âgées. Cependant il faudra le socialiser et l’éduquer rigoureusement dès son plus jeune âge. L’éducation positive prendra tout son sens avec le Lhassa Apso qui répond très bien au système de récompense lors des bonnes actions. 

Côté santé, ce chien est assez robuste. Il faudra simplement faire attention aux saletées qui pourraient se loger dans ses oreilles tombantes. L’espérance de vie du Lhassa Apso est de 12 à 14 ans. 

Lhassa Apso
Lhassa Apso

#17. Le Loulou de Poméranie : l’intrépide

Aussi appelé Spitz Allemand, ou encore Spitz nain, ce chien est très populaire pour sa petite bouille ! Sa fourrure toute touffue ainsi que son air joyeux en font craquer plus d’un. Il s’agit d’un chien originaire d’Allemagne, qui pèse de 2 à 20 kg, une grosse fourchette car il existe aussi en gabarit de chien à taille moyenne.

Très vif, le Loulou de Poméranie sait aussi être affectueux. C’est un chien très attaché à sa famille et particulièrement à son propriétaire. Il adore lui faire plaisir, ce qui facilitera grandement son éducation. Il faut cependant noter que le Loulou de Poméranie est un chien qui s’exprime beaucoup en aboyant. Ce qui en fait un très bon chien de garde. 

De manière générale, mieux vaut vivre en appartement pour le Loulou de Poméranie. Mais il est aussi tout à fait adapté à la vie en maison. En revanche il faudra faire attention à sa petite taille et au rappel pour ne pas le perdre s’il sort dans de grandes étendues.

Un entretien particulier doit-être accordé à sa fourrure, avec un brossage régulier chaque semaine. 

Concernant sa santé, il est très robuste. Attention cependant à l’embonpoint car le Loulou de Poméranie est un chien gourmand. Il vivra entre 12 et 16 ans. 

Loulou de Poméranie
Loulou de Poméranie

#18. L’Epagneul Papillon : discret et gracieux

Ce chien est étonnamment robuste ! Aussi appelé Epagneul Nain Continental, il peut exister avec les oreilles relevées ou tombantes. Dans ce cas il s’agit de l’Epagneul Phalène. Il provient de France et de Belgique. Sa fourrure est longue et gracieuse. Il pèse entre 1 et 5 kg. 

L’Epagneul Papillon fait partie des petits chiens dotés d’une grande affection pour ses propriétaires. Il est plutôt calme et discret et saura vivre en toute harmonie avec les enfants. Il adore les étrangers mais pourra présenter quelques réticences face aux autres animaux. 

De la même manière que pour les autres chiens précédemment présentés, son éducation doit-être ferme et positive tout de même. Il faudra faire preuve de cohérence et ne pas craquer lorsqu’il vous fera les yeux doux !

Il est parfaitement adapté à la vie en appartement et notamment en ville. Et tout type de famille pourra l’adopter. 

Sa santé est robuste. Seule recommandation : attention aux forts écarts de températures qu’il ne supporte guerre. Attention aussi à nettoyer ses oreilles régulièrement. L’espérance de vie de l’Epagneul Papillon est située entre 12 et 15 ans. 

Epagneul Papillon
Epagneul Papillon

#19. Le Caniche : un grand sensible

Très reconnu en France, le Caniche est apprécié pour son côté joyeux et dynamique. Il est facile à vivre et demande peu d’entretien au quotidien. Le Caniche est un chien français, qui était initialement utilisé pour la chasse aux canards. Il a le poil mi-long et de couleur blanche, noir, abricot ou crème. Le Caniche pèse entre 6 et 23 kg en fonction des variétés de la race. 

Il s’agit d’un chien très affectueux et proche de ses propriétaires. Il fait partie des petits chiens qui sont de très bons chiens d’alarme. Aussi, il n’hésite pas à s’exprimer s’il en ressent le besoin. Le Caniche sait aussi être doux et partager des moments de tendresse. Ce qui en fait de lui un chien très équilibré. Il pourra vivre en toute quiétude avec des enfants. 

Son éducation sera aisée, il apprend très vite. Mais il ne faudra pas le vexer ou le brusquer car c’est un chien doté d’une grande sensibilité. L’éducation positive sera nécessairement la meilleure façon d’obtenir une relation harmonieuse avec lui. 

Pour les plus petits chiens, il sera adapté de vivre en milieu urbain et en appartement. Par ailleurs, si vous avez un Caniche de grande taille, son besoin de grands espaces sera corrélé à celle-ci. 

Côté santé, il jouit d’une espérance de vie plutôt haute pour ce type de chien : 15 ans en moyenne, et jusqu’à 19 pour certains. Attention cependant aux risques d’otite et à sa santé bucco-dentaire. 

Caniche
Caniche

#20. Le Griffon Belge

Ce petit chien originaire de Belgique a une allure très élégante. Intelligent et courageux, il s’agit d’un compagnon facile à vivre. Son beau poil est mi-long. Il pèse entre 3 à 6 kg qu’il s’agisse d’un mâle ou d’une femelle. 

Le Griffon Belge est un chien fidèle à son propriétaire. Il est très fier et énergique lors des promenades. C’est un compagnon exemplaire car il est très équilibré au quotidien. Cependant attention à la solitude, il l’a supporte très mal. 

Côté éducation, il faudra faire preuve de fermeté et de douceur pour que tout se passe pour le mieux. Le Griffon Belge est totalement adapté à la vie urbaine. Ses promenades quotidiennes sont nécessaires mais il n’a pas forcément besoin de grands espaces. Ses moments préférés resteront les câlins avec son propriétaire. 

Il fait partie des petits chiens robustes. Néanmoins, attention à la dysplasie de la hanche ainsi qu’à la luxation de la rotule. Il faudra aussi prêter une certaine attention à ses yeux.

Griffon Belge
Griffon Belge

Déposer un commentaire