Découvrez 10 races de chiens françaises

Epagneul papillon : race de chien française

Dans le classement des races de chiens préférées des Français, on retrouve beaucoup d’espèces de races étrangères telles que le Berger Australien ou le Setter anglais, mais aussi des races d’origine française. Il faut savoir que la France compte plus de 40 races de chien qui lui sont propres. Dans cet article, nous avions envie de mettre à l’honneur certaines races qui proviennent de notre pays. Vous envisagez d’adopter un chien de race française et pourtant vous ne savez pas lequel choisir ? Découvrez dans cet article 10 races de chiens françaises.

Le Tenerife ou bichon frisé

Le Tenerife fait partie des races de chiens françaises et est aussi connu sous le nom de Bichon à poil frisé. Il s’agit d’un petit chien blanc issu du croisement entre le Bichon maltais et d’autres races de petits chiens comme le barbet par exemple.

Ce chien est reconnu par la Fédération Cynologique Internationale comme étant d’origine belgo-française depuis 1960. Il s’agit aussi d’un animal de compagnie facile à vivre puisqu’il mange peu et a une santé robuste.

Le Bouledogue français

Le Bouledogue français est un chien de type molossoïde qui connaît son petit succès en France depuis son apparition au XIVe siècle à Paris. Ses origines exactes restent floues. Cependant, il semblerait que le bouledogue français soit issu du croisement entre un ratier et un Bouledogue anglais. Il fait tout de même partie des races de chien français.

Ce chien a un trait de caractère doux et attachant. Il est également doté d’une bonne sociabilité. Ce qui en fait un excellent animal de compagnie, notamment pour les enfants et les personnes âgées. Il est également très joueur. Il n’exige pas d’activité physique intense pour être épanoui.

Le Bouledogue français est une race de chien française
Le Bouledogue français est une race de chien française

Le Beauceron

Le Beauceron est un chien connu pour son intelligence, sa fidélité et son caractère protecteur. Cette race est apparue au XVIe siècle et était surtout utilisée pour la surveillance et le rassemblement de troupeaux en raison de son instinct naturel pour la garde. Il se caractérise également par ses pattes arrière dotées de double ergot, qui lui permettent de parcourir de plus longues distances sur des terrains accidentés, indispensables pour surveiller les troupeaux dans la nature. Ce double ergot constitue d’ailleurs le standard principal de cette race.

Si le beauceron fait aujourd’hui office d’animal de compagnie dans de nombreuses familles, il continue aussi d’être utilisé comme chien berger et sert dans la police et l’armée.

Le Berger de Brie

Le berger de Brie est également appelé Briard et a été élevé à l’origine comme chien de berger. Il est doté d’un caractère vigilant et d’une ouïe développée lui permettant d’assurer efficacement la surveillance du troupeau. Il développe aussi un très fort instinct protecteur, faisant de lui le gardien idéal pour les bêtes dont il assurera farouchement la surveillance.

À noter que les origines du berger de Brie remonteraient bien avant le 14e siècle, où des écrits mentionnent déjà son existence.

Prendre un berger de Brie pour animal de compagnie, c’est s’assurer d’avoir un compagnon loyal envers sa famille, facile à éduquer et affectueux. Les enfants verront en lui un protecteur indéfectible puisqu’il cherchera toujours à les protéger, même lorsqu’ils se font gronder par les adultes.

L’Épagneul breton

L’épagneul breton est un chien de chasse polyvalent et le résultat de croisements entre des chiens de chasse français et anglais. Les chiens anglais utilisés pour le croisement étaient en fait des compagnons de chasse laissés en France par des aristocrates après des expéditions de chasse. Il a donc élevé de manière à développer les meilleures qualités de chaque race et pour devenir un excellent chien de chasse et de braque.

Il est d’ailleurs très prisé comme compagnon par les chasseurs non seulement en France, mais aussi au Royaume-Uni et aux USA.

Si vous voulez adopter un épagneul breton comme animal de compagnie, sachez que son fort instinct de chasseur le poussera à vouloir bouger et jouer constamment. Pour le rendre heureux et épanoui, vous devez prendre soin de lui faire pratiquer beaucoup d’activité physique en plein air.

Epagneul Breton : races de chien françaises
Epagneul Breton : races de chiens françaises

Le petit Basset Griffon vendéen

Le petit basset griffon vendéen a aussi été élevé pour la chasse, à l’instar de l’épagneul breton ou du beauceron. Il est surtout doué pour chasser le lapin dans les sous-bois denses de la côte atlantique et a connu son moment de gloire sous le règne du Roi Louis XII qui en fit son chien favori. Il avait alors gagné le surnom de « petit chien blanc du roi ».

Ce petit chien frisé de Vendée est un compagnon au tempérament joyeux, énergique et affectueux. Il vous réclamera beaucoup d’attention. Mais redoublera aussi d’efforts pour vous plaire.

Attention, le petit basset griffon vendéen demeure un chien de chasse qui aura tendance à suivre son instinct. Il ne reculera devant rien pour suivre la piste qu’il aura flairée. Prenez donc garde de toujours le garder en laisse lorsque vous le promenez.

Le Dogue de Bordeaux

Le dogue de Bordeaux est l’une des plus anciennes races de France. Comme la plupart des chiens français, il a été élevé pour la chasse. De par sa taille, ce chien est tout indiqué pour chasser le gibier de grande taille. Comme le sanglier, qu’il peut d’ailleurs mettre à terre.

L’allure impressionnante du dogue de Bordeaux en fait aussi un chien de garde idéal, une fonction qu’il a d’ailleurs longtemps assumée. Notamment auprès des bouchers qui s’en servaient pour garder le bétail. Certains n’ont d’ailleurs pas hésité à en faire des chiens de combat.

Malgré sa taille et son allure impressionnantes. Le dogue de Bordeaux peut très bien faire office d’animal de compagnie. Il est d’ailleurs très calme et se montre gentil avec sa famille.

Il est enfin important de préciser que ce chien bave beaucoup. Alors préparez-vous à nettoyer souvent derrière lui.

Dogue de Bordeaux
Dogue de Bordeaux

Le petit chien lion

Le petit chien lion fait partie des quelques races de chiens françaises qui n’ont pas été élevées pour la chasse. Ses origines font l’objet de nombreuses théories. Mais les experts s’accordent tous sur le fait qu’il a été élevé comme chien de compagnie. Sa provenance serait vraisemblablement liée au développement du caniche nain. Cependant, certains considèrent aussi qu’elle est issue des croisements entre des chiens d’origine méditerranéenne, tibétaine ou russe.

Quoi qu’il en soit, ce chien se reconnaît facilement par son allure fière et noble se rapprochant de celle du lion (duquel il tire son nom), malgré sa petite taille. Son aboiement en fait aussi un bon chien d’alarme, fonction qui lui a valu d’être apprécié comme animal de compagnie depuis toujours.

Le petit chien lion fait aussi partie de races qui sont les plus représentées lors des concours canins. Il se démarque le plus souvent par son agilité, son obéissance et son obé rythmée.

L’Ariégeois

L’Ariégeois est un chien qui provient du département français de l’Ariège. Il s’agit d’une race de chien dont l’apparition date du XIXe siècle et qui a été obtenue par le croisement entre un chien briquer et un chien d’ordre de type grand bleu de Gascogne.

L’Ariégeois fait souvent office de chien de chasse en raison de sa rapidité et de son sens aiguisé de l’initiative.

En tant qu’animal de compagnie, il fera preuve d’obéissance. Mais aussi de patience, surtout envers les enfants. Ce chien est doté d’une faculté d’adaptation très développée. Cela lui permet de cohabiter facilement avec d’autres chiens.

Une des dernières races de chiens françaises : l’épagneul Papillon

L’épagneul Papillon est une race issue du croisement entre de petits épagneuls. Elle a été créée afin d’en faire un animal de compagnie pour les aristocrates du XVIIe et XVIIIe siècle.

Il se caractérise par un tempérament joyeux et dynamique malgré sa petite taille. Il est plus enclin aux jeux qu’aux caresses et fait preuve d’une énergie digne d’un gros chien.