Comment protéger mon chat de la chaleur ?

protéger mon chat de la chaleur

Lorsque les beaux jours arrivent et que les températures augmentent, il est important de protéger son chat de la chaleur. Nos amis les chats y sont très sensibles et il est donc important de prendre certaines précautions.

Lorsque les températures grimpent, le chat peut tolérer jusqu’à quelques degrés de plus que l’être humain. Puisque sa température corporelle est déjà plus élevée. Cependant, le chat ne transpire pas, mis à part ses coussinets où de la sueur peut apparaître en cas de forte chaleur. Pour se réguler, le chat va haleter, comme pour se « ventiler », afin de garder une température corporelle stable.

Pour éviter que l’animal ne se mette en danger et pour que vous puissiez passer un agréable moment au sein de votre foyer sans être pris au dépourvu à la survenue de chaleurs caniculaires, il faut anticiper. Voici nos conseils pour protéger son chat de la chaleur.

Aider votre chat à se rafraîchir lorsqu’il fait trop chaud

Les solutions pour protéger son chat de la chaleur sont assez similaires aux nôtres et sont applicables pour tous les animaux de la maison.

Garder les pièces à basse température

En journée, les rideaux et volets peuvent être fermés pour garder les pièces fraîches. Votre chat dormira beaucoup plus pour éviter de trop se dépenser et de générer de la chaleur supplémentaire par l’effort.

Ventiler les pièces peut être une solution. En prenant toutes les précautions nécessaires pour que votre chat ne prenne pas froid. Mettez un mode de ventilation faible et tournant dans la pièce. Sans qu’il soit à proximité immédiate du panier de votre animal.

Assurer l’hydratation de votre chat en tout temps

Des gamelles d’eau peuvent être disposées à plusieurs endroits de la maison et être changées régulièrement pour rester fraîches tout au long de la journée. Pour protéger son chat de la chaleur, des glaçons peuvent être ajoutés dans les gamelles pour encore plus de fraîcheur. Une alimentation sous forme de pâté humide peut également contribuer à la bonne hydratation de votre chat.

Une autre astuce pour que votre chat puisse rester au frais tout en s’hydratant est de congeler des bouteilles d’eau et les mettre à disposition de votre chat : il pourra à la fois s’y frotter et lécher l’eau condensée. Attention toutefois à ne pas provoquer de changement de température trop brusque.

Brosser son pelage

Raccourcir légèrement le poil de votre chat peut l’aider à beaucoup mieux gérer la chaleur. Le brosser régulièrement pourra l’alléger en partie et lui permettre de se réguler plus facilement. Ce geste évitera également à votre chat d’ingérer un grand nombre de poils du fait que les toilettes pour se rafraîchir sont plus fréquentes lors de fortes chaleurs.

Choisir un horaire de sortie adapté

Si votre chat a l’habitude de sortir en extérieur ou s’il est un grand aventurier dans l’âme et passe ses journées à chasser dans votre jardin, il est tout de même préférable de contrôler ses allées et venues lors des journées très chaudes.

Il est conseillé aux humains d’éviter de sortir aux heures les plus chaudes, entre 11 heures et 14 heures : idem pour nos amis félins dont la règle s’applique également pour éviter tout risque. En termes de chaleur, les chats peuvent supporter des températures allant au-delà de 40 degrés, mais peuvent vite se retrouver dans une impasse et être en danger s’ils s’éloignent trop de leur foyer pour se mettre à l’abri.

Protéger son chat de la chaleur : adapter son régime alimentaire si besoin

Si votre chat est en surpoids, il est possible qu’un régime alimentaire plus allégé lui soit bénéfique dans des périodes de chaleur intense : un chat avec de l’embonpoint supportera moins facilement la chaleur et vivra cette période comme une vraie difficulté au quotidien.

Revoir le régime d’un animal au printemps pour le préparer à l’été peut être une solution pour que le chat ne soit pas confronté à cette situation lors de temps caniculaire.

Le brosser régulièrement pourra l’alléger en partie et lui permettre de se réguler plus facilement.

L’exposition au soleil chez le chat

Il n’est pas rare pour un félin de se prélasser sous quelques rayons de soleil lorsqu’il fait son apparition. Nos chats adorent profiter de ce bain de soleil lorsque celui-ci n’est pas trop étouffant. L’exposition doit cependant être contrôlée pour éviter tout désagrément au niveau de leur peau. Certains chats sont plus sensibles au soleil que d’autres.

Un bain de soleil

Le chat adore profiter des quelques rayons de soleil pénétrant dans la maison à travers les fenêtres, pendant qu’il se repose sur les balcons et terrasses… Parfois, l’animal se trémousse et se frotte au sol lorsqu’il est chaud. La chaleur est fortement appréciée par les chats lorsqu’elle est raisonnable et ils n’hésitent pas à le montrer ! Leur pelage les protège également des rayons U.V., mais attention à ne pas prolonger l’exposition pour autant. Car ils ne sont pas totalement à l’abri des coups de soleil.

Température corporelle en baisse

Lorsque le chat s’endort, il survient naturellement une baisse de sa température corporelle. L’animal va alors rechercher une source de chaleur auprès de laquelle il pourrait se prélasser et se réchauffer. C’est aussi pour cela qu’on les retrouve généralement à proximité ou sur les radiateurs en hiver. Toute source de chaleur est bonne à prendre ! Les chats vont très souvent dormir en boule pour conserver cette chaleur. Ils éviteront au maximum les passages propices aux courants d’air.

Certains chats dont les pathologies entraînent une baisse de température corporelle auront ce même comportement et chercheront la chaleur auprès de leur maître, dans des paniers chauds et confortables, et bien évidemment par la chaleur des rayons solaires.

Coup de soleil chez le chat

Malgré sa fourrure, le chat peut lui aussi être victime d’une exposition trop prolongée au soleil.

Comment savoir si mon chat a attrapé un coup de soleil ?

Lorsque le chat s’expose très longuement, il est possible qu’il soit sujet à un coup de soleil. Cependant, il n’est pas évident de s’en rendre compte immédiatement : la peau de l’animal est rougie et plus volumineuse, mais difficile d’en faire état à travers un pelage dense ou si le chat ne se laisse pas manipuler.

On peut constater un coup de soleil chez le chat en regardant son museau et ses oreilles : ce sont principalement ces deux endroits qui seront des plus sensibles au toucher. Si votre chat réagit, il est possible qu’il souffre d’un coup de soleil.

Si des pertes de poil sont constatées sur certaines zones de son corps et qu’elles sont accompagnées de rougeurs, il est fort probable que le chat ait été touché. Les dépigmentations de peau et les rougeurs sur le corps de l’animal après une exposition ne trompent pas. Il est important d’agir rapidement après ce constat pour le soulager, même si le chat est généralement plus résistant à la douleur que nous.

Soigner un coup de soleil chez le chat

Des compresses d’eau pourront soulager le chat et apporter un peu de fraîcheur sur ses plaies. La meilleure option est de consulter rapidement un vétérinaire. Il pourra évaluer les brûlures et adapter au mieux les soins que recevra l’animal. Une prise en charge rapide est conseillée pour écarter tout risque de cancer de la peau.

Éviter toute exposition jusqu’à guérison

Après un coup de soleil, toute exposition du chat au soleil doit être prohibée jusqu’à rémission complète de ses plaies. Une surexposition pourrait aggraver les dégâts déjà causés.

Les chats les plus exposés

Les chats dont le pelage est le plus clair et les Sphynx, par leur duvet très fin, sont les plus susceptibles d’attraper un coup de soleil. Ils sont plus sensibles que leur congénère. Si votre chat est sous traitement, attention aux effets secondaires. Certains médicaments obligent à ne pas s’exposer au soleil, comme pour les humains.

Souvent méconnues, des crèmes de protection pour nos animaux sont disponibles à la vente. Elles permettent de les protéger au mieux sans les contraindre à rester enfermés à la moindre éclaircie.

Coup de chaud chez le chat

En cas de coup de chaud, l’urgence est telle qu’une prise en charge par un vétérinaire est vivement conseillée. En effet, la situation peut se dégrader en quelques minutes. Si le chat se met à haleter et à respirer fortement, c’est qu’il cherche à se ventiler du mieux possible.

Le chat peut se mettre à saliver et montrer des signes de grande faiblesse en se laissant aller. L’animal doit progressivement revenir à une température décente. Sans variations trop brusques. Il doit être emmené sans attendre pour être soigné et réhydraté rapidement.

Les effets de la chaleur ne doivent pas être pris à la légère. Surtout lorsque cela concerne la santé de nos plus fidèles compagnons. En suivant ces conseils, pour protéger son chat de la chaleur, votre petit compagnon n’aura plus qu’à continuer de se prélasser en toute sécurité !