Mon chien est agressif avec les autres chiens, que faire ?

chien agressif avec un autre chien

Il est très délicat de gérer un chien agressif avec les autres chiens. En effet, cela empêche d’une part d’adopter un nouvel animal de compagnie. Et d’autre part cela génère des conflits au quotidien, à chaque promenade, puisqu’il faut esquiver la route des autres chiens. Cependant, tout n’est pas perdu pour un maître qui a un chien agressif. De fait, un chien n’est jamais provocant sans raison. En agissant ainsi, il suit son instinct de survie, mais celui-ci peut tout à fait être travaillé. Ainsi, pour savoir que faire avec un chien agressif envers ses congénères, il faut d’abord comprendre pourquoi cet animal a une telle attitude. Une fois que les causes de l’agressivité auront été déterminées, le maître pourra trouver une solution appropriée à ce problème fréquent.

Comprendre pourquoi le chien est agressif avec les autres chiens

Un chien agressif avec les autres chiens n’est pas chose rare. Il peut y avoir plusieurs raisons à cela, comme une mauvaise sociabilisation ou des traumatismes. Cette agressivité peut même avoir une origine hormonale.

Problème de sociabilisation

La première cause d’agressivité des chiens envers les autres chiens correspond à un problème de sociabilisation de l’animal. Ainsi, un chiot qui a été élevé sans être en contact régulier avec ses congénères ignore totalement l’attitude qu’il doit avoir quand il croise un autre chien. Dans le doute, il préfère alors se montrer agressif, de peur d’être attaqué par ce congénère inconnu. De même, un chien adulte privé trop longtemps d’interactions avec d’autres chiens peut avoir ce type de réactions, car il a oublié comment se comporter en société. Retrouvant son instinct de survie, il devient alors méfiant, voire hostile, envers l’inconnu.

Traumatisme lié à une mauvaise rencontre avec un autre chien

La seconde cause de l’agressivité chez le chien est liée au passé de l’animal. Un chien qui a déjà été attaqué par un autre chien s’en souviendra toute sa vie comme une épreuve douloureuse qu’il ne souhaite pas revivre. Un chien étranger le renverra alors toujours à son agresseur et il cherchera à se protéger en se montrant agressif à son tour.

En fonction du caractère de l’animal et de son traumatisme d’origine, la méfiance et l’agressivité peuvent être dirigées vers un individu en particulier (son agresseur) ou envers tous ses congénères sans distinction.

Fort taux de testostérone chez le mâle

La troisième cause de l’agressivité chez le chien ne concerne que les mâles envers les autres mâles. En effet, quand les femelles ont leurs chaleurs, les mâles produisent davantage de testostérone. Un taux élevé de cette hormone modifie le comportement du chien. Il devient alors irritable et attaque plus facilement les mâles qui croisent sa route.

Cette marque d’hostilité est ponctuelle et se repère donc assez facilement, d’autant plus qu’elle exclut les chiennes et les mâles stérilisés.

Protection du maître

Enfin, la quatrième cause de l’agressivité du chien avec les autres chiens réside dans sa volonté de protéger son maître contre un animal qui représente un potentiel danger à ses yeux. En effet, à tort ou à raison, le chien peut détecter des signes d’agressivité chez son congénère et y répondre par l’attaque ou la menace.

Un chien attentif aux émotions de son maître peut également se montrer chevaleresque envers lui. Sentant la peur de l’humain à l’approche d’un chien, l’animal va alors vouloir éloigner cet ennemi en se montrant agressif, dans l’espoir de le faire fuir et de protéger son propriétaire.

Comment réagir si son chien est agressif avec les autres chiens ?

Il existe plusieurs solutions lorsqu’un chien est trop souvent menaçant envers ses congénères. La meilleure d’entre elles reste généralement de renforcer les bons comportements et à faire preuve de bienveillance envers son animal de compagnie.

Faire castrer son chien

Lorsque le problème d’agressivité concerne un mâle entier (non castré), la castration est souvent préférable pour les animaux non reproducteurs. Puisqu’elle stoppe la fabrication de la testostérone. Cependant, cette opération ne peut être effectuée que sur un chiot âgé de moins de 1 an. En outre, la castration n’est pas la solution absolue en cas d’agressivité. En effet, cette attitude peut être liée à d’autres paramètres que les hormones. Ainsi, lorsque les troubles comportementaux sont présents malgré la castration, c’est que l’origine était ailleurs.

Du reste, la castration évite de nombreux ennuis de santé aux mâles (tumeurs au niveau des testicules, par exemple). Quoi qu’il en soit, les maîtres ne doivent donc pas regretter d’avoir fait le choix de la castration.

Organiser des rencontres avec d’autres chiens

Quand l’agressivité vient d’une femelle ou d’un mâle castré, il faut reprendre le processus de sociabilisation. Organiser des rencontres avec d’autres chiens est un excellent moyen d’habituer son animal à bien se comporter. Pour que cette aventure commence bien, la rencontre doit être planifiée. Si l’improvisation a son charme, il vaut mieux se préparer en amont, car le chien pourrait paniquer et devenir agressif envers l’autre chien, mais aussi envers son maître puisqu’il le met face à ses peurs.

Le maître doit choisir un lieu neutre dans lequel son chien est en confiance. La rencontre devra se faire avec un animal de nature très sociable et qui ne se montre pas agressif envers ses congénères. De plus, ce nouvel ami doit idéalement avoir le même gabarit que le chien agressif envers les autres chiens. Afin qu’il n’y ait pas de rapport d’infériorité et de supériorité entre eux. Enfin, un lien positif s’établira plus facilement avec un chien de sexe opposé.

chien agressif avec un autre chien
Un chien agressif avec les autres chiens n’est pas chose rare.

Maîtriser la situation

Les maîtres de chiens agressifs développent sans le vouloir une certaine anxiété quand ils sont en promenade avec leur animal de compagnie. Ces maîtres angoissés, redoutent de croiser un chien et de devoir canaliser l’agressivité de leur propre animal. Ils transmettent cette émotion à leur animal à travers leur odeur et leur attitude. Ainsi, pour réduire naturellement l’hostilité de son chien, le maître doit commencer par canaliser sa propre peur de rencontrer d’autres chiens.

Par ailleurs, en cas de conflit entre deux chiens, l’obéissance est primordiale. Un chien respectueux des ordres cesse d’être agressif lorsque son maître lui demande. Si le chien est hostile car il est effrayé par un autre chien, des mots rassurants et positifs de la part de son maître l’aideront à mieux accepter cet animal inconnu et à s’en faire un nouvel ami.

Faire appel à un éducateur canin

Il est parfois impossible pour un maître de gérer seul l’agressivité de son chien. Surtout lorsque celle-ci risque de se retourner contre lui. Si les rencontres avec les autres chiens n’ont jamais donné de résultats convaincants et que la castration n’est pas appropriée, avoir recours à un éducateur est une autre solution pour venir à bout du problème.

L’intervention d’une personne extérieure au foyer et habituée à éduquer des chiens ayant subi des traumatismes importants peut tout à fait permettre à l’animal de s’épanouir en société. Le processus prévoit en général des leçons individuelles, pour apprendre au chien à obéir. Et à réagir convenablement aux ordres, et des leçons collectives, avec d’autres chiens. En voyant le groupe vivre en harmonie, l’animal agressif comprendra que cette attitude n’est pas adaptée. En outre, il sera moins tenté d’attaquer un groupe plutôt qu’un chien isolé. Cette situation freina donc ses ardeurs.

L’agressivité du chien envers ses congénères est un phénomène courant qui peut être difficile à gérer pour le maître comme pour l’animal. Cependant, il ne s’agit pas d’une fatalité, des solutions existent. Éduquer son chien pour qu’il intègre les codes de sociabilité reste un élément fondamental pour éviter ce type d’attitude. D’ailleurs, une mauvaise rencontre avec un chien mal élevé peut être à l’origine de l’agressivité d’un animal. Ce faisant, il reproduira le même schéma avec ses congénères. Il est donc important de faire surmonter son traumatisme à son chien. Et de lui montrer que ses relations avec ses congénères peuvent être positives.

Que la cause de l’hostilité du chien soit d’origine hormonale, sociétale ou traumatique, pour résoudre complètement le problème, le maître et le chien doivent travailler ensemble. Les promenades ne seront alors plus une source d’angoisse. Et tout le monde en sortira grandi et plus épanoui que jamais.

À lire également : Mon chien a peur des autres chiens, que faire ?