Les dangers pour votre chien à la plage

dangers pour votre chien à la plage

L’été est arrivé et avec lui les vacances aussi ! Cette année, allez-vous emmener votre animal à la plage avec vous ? Les dangers pour votre chien à la plage sont nombreux. L’eau de mer, le sable et le soleil vont rendre votre chien particulièrement heureux et lui donner envie de s’amuser. Et qui dit jeu à la plage dit forcément se rouler dans le sable et courir dans les vagues. Tous ces moments donneront lieu à des souvenirs inoubliables. Toutefois, il faut que vous soyez conscient que la plage regorge de dangers pour le meilleur ami de l’Homme. Certaines précautions protègeront votre chien à la plage et vous éviteront de passer un mauvais moment au sein des cliniques vétérinaires sur votre lieu de vacances.

Les accessoires pour aller à la plage avec votre chien

Avant de partir, il faut que vous pensiez à prendre le numéro de différents vétérinaires à proximité de votre lieu de vacances si vous partez avec votre chien. De l’eau et un récipient sont nécessaires pour pouvoir hydrater votre chien.

Pensez également à prendre une trousse de secours pour pouvoir intervenir rapidement en cas de petites blessures. Accessoirement, il existe des gilets rafraichissants pour maintenir le corps de votre animal de compagnie à une température correcte.

Les règles à respecter en bord de mer

Sachez que même si vous l’adorez, votre chien n’est pas forcément le bienvenu sur une plage. Nombre d’entre elles lui sont interdites d’accès. Vous devez donc vous informer auprès de l’office de tourisme le plus proche pour connaître les conditions d’admission des animaux de compagnie sur les plages autour de votre lieu de vacances.

Si vous décidez de partir à l’étranger avec votre compagnon à quatre pattes, renseignez-vous là aussi sur la loi concernant les animaux de compagnie sur la plage. Pensez à prendre son carnet de santé et tous les documents nécessaires.

Comme dans tout espace public, le maître est responsable de son animal de compagnie. Gardez donc un œil sur votre chien et veillez à ce qu’il n’importune pas les autres usagers de la plage.

L’eau de mer : un des dangers pour votre chien à la plage

Votre joyeux compagnon va être particulièrement excité à la plage, il voudra courir, jouer, sentir et goûter un tas de choses. Veillez donc à ce qu’il n’ingère pas trop d’eau de mer.

L’intoxication au sel de mer

Arrivé à la plage, le réflexe de votre chien sera sans doute de consommer de l’eau de mer ou de jouer simplement dans l’eau. Cependant, l’eau de mer représente un des dangers pour votre chien à la plage. Fortement salée, elle peut engendrer une intoxication. Les signes d’une intoxication à l’eau de mer sont une hypersalivation et des troubles digestifs importants, comme la diarrhée et des vomissements.

Même en petite quantité, le sel peut avoir des conséquences graves sur l’organisme d’un chien. En grande quantité, il peut provoquer des troubles nerveux et conduire jusqu’au décès de votre chien. En cas de vomissement ou de comportement anormal de votre chien, il faut immédiatement consulter un vétérinaire en urgence.

Les problèmes dermatologiques

Votre chien découvre un nouveau terrain de jeu et trempe rapidement ses pattes dans l’eau. Cependant, le contact avec le sel peut occasionner des problèmes de peau chez votre chien. Le sel présent dans la mer peut causer des irritations, des démangeaisons et des infections de la peau. En effet, le sel agit de façon corrosive sur les zones déjà irritées de la peau, entre les doigts des pattes, les aisselles et l’aine.

Veillez à bien laver votre chien à l’eau courante au retour de la plage pour éviter tout désagrément ou toute atteinte cutanée.

Les envenimations par des animaux marins (méduses, vives, raies)

Votre chien a peu de risques de rencontrer un animal marin. Néanmoins, si cela arrive ou si votre animal présente une plaie, il faut d’abord mettre des gants pour ne pas la surinfecter.

Ensuite, rincez la plaie à l’eau douce ou à l’eau salée en cas de piqûre par une méduse. Puis retirez les corps étrangers s’il y en a. Enfin, désinfectez la plaie. Il est judicieux en cas d’envenimation de prendre l’avis d’un vétérinaire.

La noyade

Contrairement aux idées reçues, un chien ne sait pas forcément nager. Il peut aussi se fatiguer facilement lors de longues baignades, méfiez-vous donc des courants ou lorsqu’il commence à trop s’éloigner du rivage. Ainsi, la noyade est un risque à garder à l’esprit à la plage lorsque vous emmenez votre chien. Si cet incident survient, faites appel à un secouriste ou effectuez les gestes de premiers secours si vous les connaissez. Ensuite, il faut consulter rapidement un vétérinaire.

chien à la plage
Jack Russell qui joue dans l’eau.

Le sable : un des dangers pour votre chien à la plage

En dehors de l’eau de mer, la plage contient d’autres éléments dangereux pour un chien comme le sable et les objets que l’on peut y trouver.

Les bêtes marines échouées

Votre chien, grand curieux qu’il est, peut trouver une bête marine échouée et tenter de jouer avec. Il faut bien le surveiller, car il y a un risque d’intoxication s’il décide de manger tout ce qui est à portée de patte sur la plage. Quels que soient les animaux échoués : crustacés, poissons, oiseaux, ne laissez pas votre animal de compagnie les consommer ni même s’en approcher trop près.

Quant aux méduses, sachez qu’elles sont venimeuses même si elles sont mortes.

Les coquillages et les objets coupants

Les coquillages peuvent blesser les coussinets ou la truffe de votre chien comme une lame de rasoir. Dans le sable, il faut faire attention à d’autres objets coupants comme les morceaux de verre ou encore le métal. En effet, même si les coussinets de votre animal de compagnie semblent durs, cela ne constitue pas une protection suffisante.

Il faut intervenir au moindre signe de difficulté à poser les pattes. Vous devez également inspecter les coussinets de votre chien au retour de la plage, pour vérifier l’absence de coupures.

L’ingestion du sable

En jouant dans le sable, notamment en y ramassant des objets comme des bouts de bois ou une balle, votre chien peut en ingérer. À petite dose, le sable peut irriter l’estomac de celui-ci et causer des gastrites. Jusque-là, ce n’est pas très grave. En revanche, une grande ingestion de sable peut provoquer de graves lésions intestinales allant d’une obstruction à une occlusion intestinale.

Le sable dans les yeux

Votre chien gratte le sable, se roule dedans. De ce fait, des grains de sable peuvent se loger dans ses yeux. Cela peut occasionner des inflammations : conjonctivite, ulcère de la cornée. Si votre chien se gratte l’œil, si son œil est rouge ou fermé, s’il se produit un écoulement de son œil, il faut le nettoyer avec du sérum physiologique.

Ensuite, consultez rapidement un vétérinaire car celui-ci est le seul qui peut diagnostiquer un ulcère cornéen à l’aide de tests spécifiques. Ainsi, il pourra intervenir rapidement pour éviter un problème de vision irréversible pour votre animal.

Les puces et les vers

Avant d’emmener votre chien à la plage, il doit être impérativement vermifugé et également être à jour dans ses traitements antiparasitaires. Le sable peut contenir des puces ainsi que des vers qui risquent d’infester votre chien. Les puces sont les vecteurs de maladies qui peuvent être à l’origine de complications graves. Ce qui gâcherait votre séjour et le sien à la plage. Les vers entraînent des troubles intestinaux, tels que des diarrhées et des vomissements.

La température du sable : attention aux pattes de votre chien

À certains moments de la journée, le sable atteint des températures très élevées. Les coussinets de votre chien, même s’ils sont durs à vos yeux, sont en réalité très fragiles et donc sensibles. La température élevée du sable peut occasionner des brûlures plus ou moins importantes au niveau de ses coussinets. Il ne faut pas hésiter à porter votre chien ou à ne pas aller à la plage pendant les périodes chaudes de la journée.

chien plage
Le sable peut se révéler être un véritable danger pour votre animal.

Le soleil : un des dangers pour votre chien à la plage

Votre chien supporte moins bien la chaleur que vous. En fonction de la chaleur, le chien halète plus ou moins pour se rafraîchir. En revanche, il transpire beaucoup moins que l’être humain en raison d’un nombre moins élevé de glandes sudoripares, ce qui l’amène à réguler plus difficilement que nous sa température corporelle.

Le coup de chaleur

Sur le rivage, toutes les conditions mettent lourdement à contribution le corps du chien avec l’association des températures élevées et des exercices physiques. Si les conditions deviennent extrêmes, le chien verra sa température grandement augmenter. Cette hyperthermie s’appelle un coup de chaleur. Cela fragilise les organes de l’animal. Cette situation est une urgence vétérinaire. Il faut donc être particulièrement attentif si votre chien présente un des signes suivants : halètement important, salivation abondante, tête ou oreilles particulièrement chaudes, diarrhée, vomissement…

Pour protéger au mieux votre chien lors d’une balade sur la plage, un parasol ne suffit pas, vous devez donc l’emmener en bord de mer soit tôt le matin, soit en fin de journée. Ainsi, il profitera de la plage sans risquer d’attraper un coup de chaleur.

À chaque sortie à la plage, prenez de l’eau et une gamelle pour faire boire votre chien.

Le coup de soleil

Pour protéger votre chien, il faut tout d’abord éviter les heures les plus chaudes, celles entre 12 et 16 heures. Avant de vous rendre à la plage, il faut impérativement protéger votre chien avec une crème solaire spéciale chien sur les zones peu couvertes de poils (la truffe, le ventre…). Enfin, il faut renouveler l’application de la crème toutes les 2 heures.