Beagle : 15 choses insolites sur cette race de chien !

Deux Beagles qui se font un bisou

Le Beagle est une race de chien de taille moyenne qui a un caractère très jovial. Toujours partant pour une promenade, ce chien saura vous apporter énormément de bonheur et d’affection. 

Mais avant de passer à l’adoption, voici 10 choses insolites que vous ne savez probablement pas sur le Beagle !

#1. Le Beagle est très représenté dans les dessins animés

Vous avez peut-être déjà fait le rapprochement, mais Snoopy, le chien des Peanuts est un Beagle très connu ! Tout le monde se rappelle de ce chien qui dort sur le toit de sa niche rouge. 

On retrouve aussi un Beagle dans le dessin animé Underdog, qui est un chien avec des super-pouvoirs qui aide les habitants de sa ville. 

Dans Garfield, il y a aussi un chien prénommé Odie qui est un Beagle. 

Enfin, certaines personnes pensent que dans le dessin animé de Walt Disney Rox et Roucky, que ce dernier serait un Beagle. 

#2. La Reine Elisabeth adorait les Beagles

La Reine Elisabeth II est reconnue pour adorer les Corgis. Mais sa prédécesseure, la reine Elisabeth était une grande fan de Beagles. En réalité, il s’agissait d’une version miniature du Beagle que l’on connaît aujourd’hui. 

#3. Beagle en Français veut dire…

L’étymologie du mot Beagle est assez incertaine. On dit que le Beagle proviendrait du mot bégueule (contraction du verbe béer et du nom gueule). Cependant, Beagle pourrait aussi provenir du mot “beugler” qui ferait écho à la manière dont s’exprime le chien Beagle. 

Beagle qui dort sur un caillou
Beagle qui dort sur un caillou

#4. Le Beagle est un chien ancestral 

Cette race de chien fait partie des plus anciennes. À tel point que l’on a du mal à connaître son origine exacte. On sait cependant que les ancêtres des Beagles proviennent d’Angleterre. Ils étaient notamment utilisés pour la chasse au renard au 18ème siècle. 

#5. En adoptant un Beagle, vous pouvez sauver une vie

Nous sommes en 2020 mais malheureusement l’expérimentation animale existe toujours. D’autres animaux mais aussi des chiens passent la majeure partie de leur vie enfermés dans une cage pour servir aux tests des laboratoires. Ils finissent généralement euthanasiés une fois leur “carrière” en tant que chien de test terminée. De nombreux Beagles sont utilisés à ces fins car ils sont dociles. Certains d’entre eux sont aussi récupérés par des SPA ou des refuges, qui essayent par la suite de les placer dans des familles. 

Vous pouvez notamment vous rapprocher de l’association GRAAL pour adopter un chien – notamment un Beagle – qui serait issu de l’expérimentation animale.

#6. La pointe de leur queue doit être blanche

Dans le standard de la race des Beagles, la pointe de la queue du chien doit être de couleur blanche. Il s’agit d’une obligation, si celle-ci n’est pas respectée, le chien en question ne pourra pas participer à des concours. 

À l’époque où le Beagle était utilisé en tant que chien de chasse, cette caractéristique physique servait à repérer les chiens qui étaient en train de renifler le sol car ils avaient trouvé quelque chose.

On dit que le Beagle avec le bout de la queue complètement blanche est de race pure.

Beagle avec un bâton dans la gueule
Beagle avec un bâton dans la gueule

#7. Les premiers Beagle étaient des chiens miniatures

Comme nous l’avons abordé dans le paragraphe #2 de cet article, avant le Beagle que l’on connaît tous aujourd’hui, il existait une version miniature de ce chien. Ces petits Beagles étaient appelés “Pocket Beagles” en référence au fait qu’il pouvaient être transportés dans une poche ou un sac. Ces petits chiens mesuraient entre 20 et 23 cm au garrot. En 1890 le standard de ce chien appelé Beagle Elisabeth est reconnu et exige que les chiens ne mesurent pas plus de 25,4 cm au garrot. Depuis cette race de chien s’est éteinte malgré des tentatives de certains éleveurs qui ont tenté de la recréer. 

#8. Les Beagles à la Maison Blanche

Le président Lyndon Johnson avait deux Beagles qu’il avait appelé Him et Her. Ces chiens vivaient à la Maison Blanche pendant son mandat. On le retrouve sur de nombreux clichés avec ses chiens, en train de jouer ou encore marcher avec eux. 

#9. Les oreilles du Beagle améliorent son odorat

Une des caractéristiques physiques du Beagle sont ses grandes oreilles toutes douces ! Il faut savoir que ses oreilles permettent au chien d’améliorer son sens de l’odorat.  En effet, lorsque le Beagle a son nez au sol, ses oreilles brassent l’air et celui-ci se dirige plus facilement sous sa truffe. Ce fait est donc véridique pour d’autres chiens aux grandes oreilles tombantes !

Beagle avec ses grandes oreilles
Beagle avec ses grandes oreilles

#10. Le Beagle s’exprime avec un spectre vocal très développé

Saviez-vous que ce chien n’a pas peur d’utiliser sa voix ? La race du Beagle a un répertoire de sons bien plus développé que la majeure partie des chiens. Il utilise de nombreux sons pour communiquer avec ses congénères au quotidien. Cela l’aide à mieux faire comprendre son humeur. Par exemple, un aboiement classique lui servira à alerter son propriétaire. Mais il émettra un son spécial pour exprimer son excitation, cela indiquera aux autres chiens à proximité qu’ils peuvent eux aussi participer à cette découverte. Le Beagle sait aussi le faire savoir lorsqu’il s’ennuie ou qu’il est triste. Il émet un hurlement particulier à ce moment-là.

#11. Le Beagle a besoin de faire partie d’un groupe

Ses origines de chien de chasse n’y sont pas pour rien là-dedans ! Le Beagle faisait souvent partie des meutes. Cet aspect de son caractère en fait de lui un chien qui a du mal à rester seul. En ce sens, il peut vite souffrir d’anxiété de séparation. C’est d’ailleurs dans ce type de moment que le Beagle peut s’exprimer avec son hurlement dédié à l’ennui qui peut vite désagréable pour le voisinage. 

Afin d’éviter cela, n’hésitez pas à subvenir aux besoins d’activité du Beagle. Puis apprenez-lui dès son plus jeune âge à rester seul, par palier. D’abord quelques minutes, puis plusieurs heures. Procédez toujours de la même manière lorsque vous vous absentez : pas de contact avec le chien (ni de regard), et variez l’ordre des rituels (mettre les chaussures, le manteau, du parfum) et laissez-lui des friandises ou des jouets inhabituels pour que le chien n’angoisse pas à l’idée que vous vous préparez à partir. 

#12. Le ministère américain de la sécurité intérieure a une brigade de Beagles

Le gouvernement forme des chiens de race Beagle à renifler des bagages dans les aéroports. Cette brigade canine permet de trouver des produits prohibés et de les empêcher d’atteindre le sol américain. 

Cette Brigade des Beagles a pour mission de retrouver des viandes ou d’autres produits alimentaires qui sont interdits sur le sol américain. En effet, ces produits pourraient transmettre des maladies. Les américains ont choisi les Beagles pour leur odorat très puissant et leur appétit plutôt développé !

Comme cette race de chien a de nombreuses aptitudes, elle est souvent utilisée par les hommes à différentes fins. Par exemple, il existe des chiens Beagles utilisés pour détecter des punaises de lit, notamment dans les hôtels. 

Deux beagles chiots
Deux beagles chiots

#13. Le Beagle est un chien équilibré

On dit de lui qu’il est équilibré car il n’est jamais dans l’excès. Quelque soit le sujet ! Par exemple, le Beagle n’est ni timide, ni agressif. Il peut être très énergique mais il a aussi ses moments de paresse. Il n’est ni trop grand, ni trop petit. Puis il peut être très amical, mais il n’est pas envahissant. 

Le Beagle représente un compagnon parfait, notamment pour les familles car il adore jouer. Il faut cependant lui offrir une éducation digne de ce nom si vous ne voulez pas qu’il finisse par être très têtu ! Le seul “défaut” du Beagle serait qu’il peut devenir désagréable voir destructeur lorsqu’il s’ennuie. Mais cet aspect de son caractère doit être géré par son activité quotidienne. S’il ne manque de rien, il n’aura aucune raison d’agir de cette manière. 

#14. Le Beagle Elvis

Ce Beagle ne sait pas chanter mais il a un tout autre talent ! En effet, il est résident du zoo de Denver et a une mission bien précise. Elvis le Beagle doit détecter si l’ours polaire du zoo est en période de gestation. Le chien arrive à détecter cela grâce aux selles de l’ours qu’il renifle. Jusqu’à présent, Elvis a découvert les grossesses de l’ours polaire à 97% sans se tromper, ce qui est d’une grande aide pour les gardiens du zoo.

#15. MJ et Marvel, des stars d’Instagram

De nombreux comptes de Beagles existent sur Instagram avec plus ou moins d’abonnés. En France, nous avons une petite préférence pour MJ et Marvel qui partagent leur quotidien à travers de jolies photos. En adoptant un Beagle, vous n’êtes donc pas à l’abris d’être le propriétaire d’une prochaine star d’Instagram !

Voir cette publication sur Instagram

🧐 Will : Dis papou il sert à quoi le tracker à ton collier ? *Publication sponsorisée 🐶 Depuis quelques jours je teste le traqueur d’activité #ANIMO développé par @SurePetcare. De la balade du matin, aux siestes sur le canapé en passant par les aboiements de mon fiston lorsqu’il aperçoit une mouche voler, #ANIMO permet aussi de mieux cerner le comportement des toutous. Activités, comportements, calories dépensée, qualité du sommeil, bien être, aboiements, les fonctionnalités sont nombreuses et les informations données sont utiles pour mieux comprendre son toutou. 🐶 Alors à votre avis , qui de MJ ou de Will dors le plus ? Ou aboie le plus ? En gros l’un de nos toutous serait-il particulièrement anxieux ? #pettracker #activitytracker #surepetcare #surepetcareanimo

Une publication partagée par MJ The Flying Ears Beagle (@mj_the_beagle) le

Déposer un commentaire