Bull Terrier

Chien de race Bull Terrier de couleur noir et blanc.

Race : LOF/AKC I Taille : Moyenne I Espérance de vie : 12+ I Éducation : Moyenne I Entretien : Poils courts I Nomenclature FCI : groupe 3, section 3, n° 11 I Origine : Angleterre.

Le Bull Terrier est un chien courageux, pétillant et plein d’esprit.

Les origines du Bull Terrier

Un mélange de « bull » et de « terrier »

Au début XIXème siècle, les races « Bull and Terrier » sont créées en Angleterre. Elles sont réalisées grâce aux croisements entre des Bouledogues anglais et des White English Terrier, des chiens de chasse de type lévrier aujourd’hui disparus.

Les résultats de ces premiers croisements ont donné naissance au White Cavalier, l’ancêtre du Bull Terrier qui ne possédait pas encore la forme de crâne caractéristique de la race. Afin de perfectionner son apparence physique, le White Cavalier a été croisé avec le Dalmatien, le Lévrier anglais, le Pointer espagnol, le Foxhound et le Whippet dans le but d’améliorer son élégance et son agilité. Par la suite, il est également croisé avec le Barzoï et le Collie afin de réduire le stop de son museau et lui donner la forme si particulière de son crâne.

À l’origine de tous ces croisements, on trouve un homme du nom de James Hinks. Il a élevé la race dans un but précis, celui d’obtenir un Bull Terrier à la robe blanche. Très vite, les différents élevages se sont rendu compte de plusieurs problèmes de santé touchant les chiens entièrement blancs, notamment la surdité. Ted Lyon décide très vite d’ajouter de nouveau de la couleur à la robe du chien en croisant les Bull Terriers avec des Staffordshire Bull Terrier à la fin du XXème siècle. Les Bull Terriers de couleur sont reconnus comme une variété à part entière à partir de 1936.

Combat et reconnaissance

À l’origine, le Bull Terrier est élevé et reproduit pour contrôler les animaux nuisibles, cependant il est vite amené à devenir un chien de combat. En effet, la race se démarque notamment pour sa rapidité, sa dextérité propre à sa corpulence légère de terrier et à la forte endurance du Bouledogue. En 1835 cependant, le Parlement britannique interdit les combats entre animaux, ce qui marque le début du déclin de la race Bull Terrier. Cette même année, les combats clandestins opposant des chiens émergent de plus en plus et contribuent à la reconnaissance officielle de la race en Angleterre. Concernant la France, elle reconnaît la race à partir de 1943.

Deux chiens Bull Terrier qui jouent ensemble.
Le Bull Terrier est un chien plein d’ardeur, mais doté d’un caractère calme.

Quel caractère a-t-il ?

Il existe deux types de Bull Terrier, dont une mini connue sous le nom de Bull Terrier miniature. Ce dernier possède les mêmes attributs que la forme standard.

Quelles sont les qualités du Bull Terrier ?

Le Bull Terrier est un chien plein d’ardeur mais doté d’un caractère calme. Il se soumet facilement aux ordres. Souvent décrit comme courageux et plein d’esprit, il a une attitude aimante et pétillante. C’est un chien extrêmement intelligent et affectueux, notamment avec les enfants. Une socialisation dès son plus jeune âge lui permettra de développer un bon relationnel avec les autres animaux. Très courageux et digne de confiance, il est doté d’un instinct naturel de chien de garde.

En 2008, une étude allemande démontre que le caractère du Bull Terrier n’a pas de différence significative avec celui du Golden Retriever.

Le Bull Terrier a des besoins similaires aux autres races de chiens. Il est important de lui octroyer des moments d’exercices, des moments de jeu et de l’affection au quotidien. 

A-t-il des défauts ?

Le Bull Terrier est de nature indépendante et obstinée, ce n’est pas un chien à mettre entre les mains de personnes inexpérimentées dans l’éducation canine.

Si répondre à ses besoins au quotidien vous paraît d’ores et déjà compliqué, il est possible que le chien développe des traits de personnalité indésirables – tout comme pour une autre race de chien. Par exemple : une attitude destructrice, de la dépression, une imprévisibilité, ou encore des aboiements.

La vie avec un Bull Terrier

Que ce soit en ville ou à la campagne, le Bull Terrier apprécie les balades avec son maître et ne s’épanouit pas en restant enfermé dans un jardin, peu importe sa taille.

Si vous vivez en appartement, le Bull Terrier aura besoin d’une balade quotidienne d’au moins une heure, ainsi que deux autres petites promenades dans la journée. Pour maintenir sa forme physique, vous pouvez également réaliser une activité sportive avec lui. Il appréciera également ses temps de repos durant lesquels il ne faudra pas le déranger pour son équilibre personnel.

Deux chiots Bull Terrier de couleur noir et blanc.
Deux chiots Bull Terrier de couleur noir et blanc.

Le Bull Terrier : ses caractéristiques physiques

Aspect général

C’est un chien d’une beauté unique en son genre. Il est solidement bâti, musclé, actif et agile. Doté d’une grande force pour sa taille, sa structure est symétrique et son expression est déterminée et intelligente. Les mouvements sont dégagés, puissants et souples.

Zoom sur la tête du Bull Terrier

Sa tête est longue et forte, mais n’est pas grossière. Vue de face, elle forme un oval parfaitement rempli. La partie supérieure du crâne est presque plate d’une oreille à l’autre. De profil, il est légèrement incurvé vers le bas du sommet du crâne à la truffe. Il ne possède aucun stop. Sa truffe est noire et inclinée vers le bas à l’extrémité. Les narines sont bien développées.

Sa mâchoire inférieure est forte et épaisse. Ses dents sont saines, nettes, fortes, de bonne taille et parfaitement implantées.

Ses yeux sont étroits, triangulaires et disposés obliquement. Ils sont bien enfoncés dans les orbites et de couleur noir ou brun. lls possèdent un éclat perçant.

Ses oreilles sont petites, minces et rapprochées. Elles sont bien droites et dressées de façon verticale.

Le corps du Bull Terrier

Son cou est très musclé, long avec un profil supérieur incurvé. Large au niveau des épaules, il s’amincit jusqu’à la base du crâne. 

Son dos est court et fort. Sa poitrine est haute, bien arrondie avec des côtes cintrées. Le ventre est bien remonté. Ses épaules sont fortes et musclées sans être chargées. Les coudes sont bien contre le corps. Ses omoplates sont larges et bien attachées contre la paroi thoracique.

Les cuisses sont bien musclées et les jambes bien développées. Les pieds sont ronds et compacts, les doigts sont bien cambrés.

Pour finir, la queue est courte, attachée bas et portée horizontalement. Elle est épaisse à la base et s’amenuise en une fine pointe.

La santé du Bull Terrier

Le Bull Terrier a été l’objet de nombreuses hybridations, ce qui a donné lieu à une certaine vulnérabilité et des maladies héréditaires. En majorité, ce sont les Bull Terriers blancs qui sont sujets aux tares génétiques.

Les problèmes de surdité

20,4% des Bull Terriers blancs rencontrent des problèmes de surdité contre 1,3% chez les Bull Terriers de couleur. Si vous souhaitez adopter un Bull Terrier blanc, il est recommandé de faire passer un test de dépistage PEA pour détecter une éventuelle déficience.

Les problèmes cutanés

Les Bull Terriers blancs sont également plus sujets aux problèmes de peau. Ils peuvent ainsi être sensibles aux allergies liées à la présence ou aux piqûres d’insectes comme les mouches, les moustiques, les guêpes, les abeilles, etc. Ce sont également des chiens qui sont plus facilement touchés par la démodécie ou la dermatite atopique.

Autres soucis de santé

D’autres problèmes de santé peuvent toucher les Bull Terriers dans leur globalité, sans distinction de couleur. 

Les problèmes articulaires sont généralement détectés par simple palpation. Les problèmes cardiaques et rénaux sont détectés par le biais d’une échographie.

Le Bull Terrier miniature, quant à lui, est généralement touché par une maladie autosomale récessive, aussi appelée “luxation du cristallin”. Elle touche donc la vue du chien et provoque une cécité vers l’âge de neuf ans.

Pour prévenir les maladies génétiques, il est recommandé de faire examiner votre chien auprès de votre vétérinaire régulièrement et dès son plus jeune âge.

Chien Bull terrier de couleur blanc et marron.
Ce chien fait partie des races les plus fidèles et les plus affectueuses !

Bull Terrier : robe, couleur et entretien

La robe du Bull Terrier

La robe du Bull Terrier est composée d’un poil court, plat, uni, dru au toucher et légèrement brillant. L’hiver, un sous-poil doux peut être présent.

Les couleurs du Bull Terrier

La couleur favorite est généralement la bringé, cependant, les couleurs rouge, fauve, blanc, noir ou bleu sont également bienvenues et peuvent être panachées de blanc. Les couleurs marron et noir/feu sont cependant moins appréciées.

Ce type de pelage est souvent observé avec des taches fauves au niveau de la tête et des pattes. Le Bull Terrier fait également partie des races qui peuvent arborer les couleurs merles, bleu ou rouge.

Comment entretenir mon Bull Terrier ?

Le pelage court permet un entretien facile. Lors de la saison des mues, le passage d’un simple gant spécial sur son pelage permettra de vous débarrasser des poils morts. Vous pourrez également lui donner un bain de temps en temps.

Anecdote sur cette race de chien

Le saviez-vous ? Ce chien fait partie des races les plus fidèles et les plus affectueuses !

Ce qu’il faut retenir sur le Bull Terrier

Taille : entre 35 et 60 cm au garrot.

Poids : entre 20 et 40 kg.

Espérance de vie : de 10 à 15 ans.

Un chien pour les enfants ? Il est parfois un peu brusque et ne connaît pas toujours sa force, mais c’est un excellent compagnon pour les enfants, surtout quand il a été en contact avec eux dès son plus jeune âge.

Est-il facile à éduquer ? C’est un chien intelligent, affectueux et digne de confiance. Il comprend facilement les ordres et les exécute avec plaisir, mais peut parfois se montrer un peu têtu.

Déposer un commentaire