Tout savoir sur les quatre races de chats sans poils

Chaton Sphynx tabby

Il existe quatre races de chats sans poils ou chats nus. Ces chats sont des compagnons très fidèles qui supportent généralement mal la solitude. Leur peau s’est adaptée à ce manque de poils, mais ils restent néanmoins sensibles à la chaleur, au soleil et au froid.

Tour d’horizon de ces quatre races au physique singulier.

Le Sphynx est la race de chats sans poils la plus connue.
Adorable chaton Sphynx avec ses frères et soeurs.

Le Sphynx, le plus connu des chats sans poils

Ses origines

Originaire du Canada et standardisé en France, c’est probablement la star des chats sans poils. L’apparition de ce chat est plutôt accidentelle. Il s’agit d’une mutation génétique naturelle qui a été cependant favorisée par certains éleveurs qui souhaitaient créer une nouvelle race de chat. La première portée de chats nus voit le jour en 1936, mais certains textes mentionnent l’existence de chats sans poils plus ancienne.

Un physique surprenant

Le Sphynx surprend par son physique singulier, cependant, l’absence de poils n’est pas la seule caractéristique qui le différencie des autres chats. En effet, la forme de son crâne est assez différente, plus longue que large et de forme triangulaire. Ses oreilles sont grandes et ses yeux expressifs en forme de citron. Il possède des pattes longues et très fines.

De part l’absence de poils, la peau du Sphynx s’est développée pour être plus épaisse que celle des autres chats, elle peut également être de plusieurs couleurs.

Contrairement aux idées reçues, sa peau est recouverte d’un duvet fin très doux au toucher qu’il est très agréable de caresser.

Caractère et entretien

La fidélité du Sphynx est légendaire, il est en effet extrêmement attaché à sa famille. Ce chat va aimer monter sur les épaules de son maître par exemple, et sa seule exigence sera d’être protégé du froid.

Si vous pensez que son absence de poils vous permettra de passer outre un entretien régulier, c’est totalement faux. Sa peau doit en effet être hydratée régulièrement soit en utilisant une crème sans parfum spéciale chat. Un bain hebdomadaire sera également recommandé étant donné que c’est un chat qui transpire. Habituez-le donc dès son plus jeune âge à prendre des bains régulièrement. Enfin, pensez à surveiller et à prendre soin de ses oreilles.

Le Donskoy est un chats sans poils originaire de Russie.
Originaire de Russie, le Donskoy fait partie des races de chats sans poils.

Le Donskoy, un chat sans poils originaire de Russie

Origine génétique

Originaire de Rostov-sur-le-Don en Russie, le Donskoy est aussi appelé Don Sphynx, Sphynx du Don ou encore Don Hairless. En 1987, une institutrice du nom d’Elena Kovalena trouve un chaton femelle dans la ville de Rostov-sur-le-Don. Au fur et à mesure que les mois passaient le chaton a commencé à perdre tous ses poils. Adulte, elle donne naissance à une portée de chatons, certains comme elle sont sans poils, tandis que d’autres naissent avec. À la grande surprise d’Elena, les chats nés avec des poils commencent à les perdre en grandissant comme leur mère. Un gène serait responsable de cette perte de poil et il apparaît assez vite qu’il est dominant par rapport aux autres gènes. La race est ainsi créée et croisée avec d’autres chats comme des Européens, des Persans ou encore des Sibériens pour la fixer.

Types et physique

C’est un chat de taille moyenne avec un corps musclé et une allure fine et élégante. Sa peau nue est plissée, notamment sur le ventre, l’encolure et les aisselles. À l’instar du Sphynx, sa peau peut-être de n’importe quelle couleur.

Le Donskoy est divisé en trois types :

  • «velours» : sa peau est recouverte d’un duvet très court,
  • «brushs» : il possède un poil très court et bouclé,
  • «nu» : sa peau est glabre et élastique.

Caractère, entretien et santé

Cette race de chat est curieuse et intelligente. Le Donskoy aime partir à la découverte de son environnement, mais ça ne l’empêche pas d’être très proche de son maître. Il supporte en effet très mal la solitude et peut parfois se montrer assez pot de colle en réclamant régulièrement de l’attention et des câlins.

Ce chat est très dynamique, parfois même considéré hyperactif. Dénué d’agressivité, il ne se défend pas quand il est attaqué, il est donc conseillé de ne pas le laisser sans surveillance avec d’autres animaux ou à l’extérieur.

L’absence d’un pelage dense sur son corps l’oblige à compenser par son alimentation pour absorber le maximum de calories afin d’augmenter sa température corporelle. Nous avons donc affaire à un chat plutôt gourmand. Une alimentation riche et complète devra lui être fournie.

Le Donskoy est un chat à la santé robuste dont l’espérance de vie peut atteindre 19 ans. Il est cependant sensible aux infections pulmonaires.

En France, le Donskoy est un chat très rare.

Le Peterbald est une race de chats sans poils de Saint-Pétersbourg.
Le Peterbald est le résultat d’un croisement entre un Oriental et un Donskoy.

Le Peterbald, le chat sans poils de Saint-Pétersbourg

Un mariage entre l’Oriental et le Donskoy

Cette race de chat est assez récente. À l’origine, le Peterbald est le résultat d’un croisement entre un chat Oriental et un Donskoy. Ce croisement est réalisé pour la première fois en 1994 par Olga S. Mironova qui fait s’accoupler une femelle Oriental à poil court avec un chat sans poils Donskoy dans la ville de Saint-Pétersbourg en Russie. Les chatons issus de cette portée sont les premiers Peterbald. Petit à petit, les mariages entre Donskoy et Oriental sont interdits, puis autorisés à nouveau. C’est le Siamois qui prend la suite de l’Oriental lors de la réalisation de croisements. De nos jours et selon le standard de race, les mariages autorisés sont Peterbald/Siamois, Peterbald/Oriental et deux Peterbald.

Caractéristiques physiques et variétés

Sur le point physique, le Peterbald possède la silhouette longiligne, svelte et musclée du chat Oriental et la peau du Donskoy. Sa tête est longue et triangulaire et ses yeux en forme d’amande sont soit bleus, soit verts. Il n’a pas de pinch au niveau du nez ce qui le différencie des autres chats nus.

Comme pour le Donskoy, il existe plusieurs variétés de Peterbald : 

  • les chats totalement nus,
  • les «flock» qui ont des poils très courts qu’on ne sent quasiment pas au toucher,
  • les «brush» qui ont des poils semblables à du velours,
  • les «velours» qui ont un petit duvet.

La particularité du Peterbald, c’est que son pelage évolue durant sa vie. Un chaton peut naître avec des poils et les perdre par la suite et inversement. D’autres garderont leur pelage durant toute leur vie. Concernant la couleur de sa robe, elle peut être colourpoint, tabby, tortie, bicolore, smoke ou unie.

Un chat dynamique

Extrêmement dynamique, ce chat ne convient pas au personne qui recherche un chat calme et posé. Il a hérité du caractère du chat Oriental et du chat Siamois. Il préfère vivre en communauté et apprécie grandement la compagnie d’autres chats/animaux de part sa nature pacifique. Le Peterbald n’aime pas la solitude et peut se montrer très câlin, voire pot de colle avec son maître. Ce n’est pas non plus un chat d’extérieur, il ne supporte pas le froid et le soleil, sa peau étant très sensible. N’hésitez pas aménager votre intérieur pour qu’il puisse se défouler.

L’été, le Peterbald peut être amené à transpirer de façon excessive. À cette période, il sera judiciable de lui donner un bain hebdomadaire avec un shampoing adapté afin d’évacuer l’excès de sébum.

Le chat Minskin est court sur patte comme le Munchkin et sans poils comme le Sphynx.
Le Minskin est le résultat d’un mariage entre un Munchkin et un Sphynx. (Paul McSorley – Wikimedia).

Le Minskin, le plus petit des chats sans poils

Un chat rare

Le Minskin est une race de chat particulièrement rare. Originaire des États-Unis, de Boston, c’est une race très récente (1998) résultat d’un mariage entre un Sphynx et un Munchkin ce qui lui donne son allure de chat nu court sur patte. Paul McSorley souhaitait un chat dont la couleur des poils serait similaire au Siamois, mais qui serait également court sur pattes, un peu comme le Corgi chez les chiens. Il décide alors de lancer un programme d’élevage où il réalise des croisements entre des chats Munchkin, Sphynx, Sacré de Birmanie et Devon Rex. Il finit par obtenir le Minskin qui n’est pas encore très reconnu. Seule la TICA (The International Cat Association) suit le développement de la race.

Trois variétés différentes

À l’instar du Peterbald et du Donskoy, il existe différentes variétés de Minskin :

  • le Minskin complètement nu,
  • le Minskin avec un pelage assez court,
  • le «fur-points», son corps est nu mais il possède des touches de poils sur certaines parties de son corps comme ses pattes, ses oreilles, sa queue ou le masque.

Sa robe peut arborer de nombreuses couleurs mais elle est en général rosée.

Le corps du Minskin se termine par une queue longue et des pattes courtes et compactes. Il a des grands yeux ronds et expressifs.

Un chat sociable mais fragile

Au niveau du caractère, le Minskin est un chat qui aime se faire manipuler et faire des câlins à son maître. Il ne se lassera jamais de se faire caresser. Sociable, il s’entend avec tout le monde, animaux comme humains. C’est également un chat très intelligent qui appréciera d’être stimulé par le jeu.

Concernant sa santé, il doit être protégé contre les intempéries, notamment la pluie, le froid et le soleil. Un bain toutes les deux semaines est recommandé pour sa peau. Son alimentation doit être riche en protéines afin que sa température corporelle soit optimale pour s’adapter au froid ou à la chaleur.

Ces chats sans poils sont également parfaits pour les personnes souffrantes d’allergies, ils produisent en effet peu de protéine Fel d1 responsable des réactions allergiques. Un parfait petit compagnon à quatre pattes.

Déposer un commentaire