Persan

Le Persan est une race de chat à poils longs.

Race : LOOF I Taille : Moyenne I Espérance de vie : 12+ I Caractère : Facile I Entretien : Poils longs I Origine : Angleterre.

Le Persan est un chat calme, doux, sociable et pacifique.

Les origines du chat Persan

L’une des races de chat les plus anciennes

Le chat Persan fait partie des races de chat les plus anciennes. Ses origines exactes restent cependant un mystère, les registres ne pouvant remonter jusqu’à sa création originelle. Des traces représentant le Persan ont été retrouvées prouvant qu’il est présent depuis plusieurs siècles.

La seule histoire concernant la race qui a été la mieux documentée raconte l’introduction des persans en Italie en 1620 par Pietro Della Valle. C’était un marchand qui importait régulièrement des bijoux, des épices et de la soie en provenance de Perse. Ces chats se seraient alors reproduits en Italie puis auraient été importés en France où ils étaient très appréciés par les femmes de la bourgeoisie.

À la même époque, Nicholas-Claude Fabri de Peiresc (1580-1637) importait en France un couple de chats à poil long originaire de Damas en Syrie. Ces chats avaient été nommés Angoras d’après l’ancien nom de la capitale turque. Les contemporains pensaient que la race importée en Italie et celle importée en France étaient une seule et même race. Les chats Angoras étaient généralement blancs.

D’autres théories indiquent que le Persan serait le résultat d’un croisement entre des chats originaires d’Egypte. Leur histoire serait racontée dans des hiéroglyphes découverts sur des tombeaux de l’Egypte Ancienne.

Il pourrait également avoir un autre ancêtre présumé. Une race de chat originaire du Khorasan qui possédait de longs poils gris. Il s’agirait d’une variété bleue de l’Angora.

Le Persan du XIXème siècle à nos jours

L’Angleterre est le premier pays à commencer la sélection des Persans. Dans le courant du XIXe siècle, les premiers croisements  sont réalisés entre des Angoras déjà présents en Angleterre avec des chats de type européen. Il est décidé de ne sélectionner uniquement des chats ronds, lourds, brévilignes avec un stop accentué. En agissant ainsi, ils s’éloignent du chat fin qui sera sélectionné sous le nom d’Angora Turc. Les objectifs de morphologie et de fourrure sont atteints par les Britanniques à partir des années 1850.

En Grande-Bretagne, le Persan connaît un grand succès. La mode étant à l’exotisme,  le physique atypique de cette race séduit vite la population. Il est appelé successivement « chat français », « chat chinois » et « chat indien ». Il est finalement appelé simplement longhair en clin d’oeil à sa fourrure.

Un programme d’élevage est mis en place par les Britanniques. Ils décident de croiser le longhair de l’époque avec le british shorthair afin d’obtenir un chat plus rond. Ils font ensuite un long travail dans le but d’améliorer la qualité du poil et d’arrondir la silhouette du chat. Enfin, ils travaillent par la suite sur la diversification des robes. Les premiers Persans étaient unicolores, mais à la fin du XIXème siècle, d’autres couleurs apparaissent. Il était alors possible de trouver des Persans particolores, tabby, smoke, chinchilla, silver shaded et golden.

Le chat Persan que nous connaissons de nos jours a été créé à la fin du XIXème par des éleveurs anglais en réalisant un croisement entre des chats à poil long originaires du Moyen-Orient (le Persan originel) et des chats anglais à poil court.

Le tout premier concours félin où la race a été présentée a eu lieu en 1871 lors de la première exposition féline du Crystal Palace de Londres. Le premier standard est ensuite rédigé en 1889.

Le Persan « peke-face »

Aux États-Unis, la sélection des chats est la plus extrême. La popularité du Persan est telle que les Américains décident de continuer le travail des Anglais et d’aller encore plus dans les extrêmes concernant les formes et les couleurs.

Ils choisissent des chats encore plus compacts, et en arrive à un chat Persan avec une face de Pékinois « Peke face » dans les années 1930. Cette nouvelle variété de chat entraîne de nombreuses controverses en Europe. Certains défendant le modèle « anglais » tandis que d’autres étaient adeptes du modèle « américain ».

Le développement des Persans trop typés comme le « peke-face » est cependant ralenti car ces variétés semblent moins appréciées. Elles présentent en effet des particularités physiques comme une tête très plate et des yeux globuleux. Ces chats ont également souvent des problèmes oculaires, dus à un mauvais fonctionnement de leurs canaux lacrymaux et respiratoires.

En 1934, ils créent la robe caméo qui désigne la couleur red silver shaded. Elle est issue d’un croisement entre un Persan chinchilla et un Persan roux. Le poil du caméo est blanc ivoire ou argenté avec la pointe rousse. Cette version est reconnue comme une race à part entière en 1950 aux États-Unis, cependant, elle n’est reconnue qu’en tant que variété du Persan chinchilla en Europe.

Concernant la France, les Persans unicolores arrivent au début du XXème et les premiers élevages débutent durant l’entre-deux-guerres.

La popularité du Persan

Durant les années 2000, le Persan est la race de chat la plus populaire dans de nombreux pays. Il perd cependant de plus en plus de terrain face au Maine Coon et au Bengal.

En France, un tiers des chats de race enregistrés en 2007 sont des Persans. En Angleterre et aux États-Unis, il se place en quatrième position depuis 2006. C’est cependant la seule race dont les inscriptions au LOOF ont diminué de plus d’un quart entre 2003 et 2007.

Le Persan est un chat à poils longs. Il demande donc un entretien régulier et rigoureux.
Le Persan est un chat à poils longs. Il demande donc un entretien régulier et rigoureux.

Quel caractère a le Persan ?

Les qualités du chat Persan

Le Persan est un chat calme, très doux, sociable et pacifique. Il saura se satisfaire parfaitement d’une vie en appartement. C’est également un félin discret qui ne miaule que très rarement.

Très attaché à son maître, il a besoin d’attention et n’hésite pas à réclamer des câlins. Il est joueur mais apprécie grandement de rester de longues heures à dormir.

Quels sont ses défauts ?

Le Persan aime que son quotidien soit parfaitement réglé et n’apprécie pas les changements ou les bouleversements dans ses habitudes. Ainsi, il aime manger à heure régulière par exemple.

C’est parfois un chat assez solitaire. Oui, il aime les câlins, mais quand il le décide. Autrement, il aimera avoir ses moments rien qu’à lui.

Le Persan est un chat de taille moyenne. Il possède un poil long et fin ainsi qu'un épais sous-poil.
Le Persan est un chat de taille moyenne. Il possède un poil long et fin ainsi qu’un épais sous-poil.

Les caractéristiques physiques du Persan

Aspect général

Le chat Persan est un chat de taille moyenne à poil long et fin. Il possède également un épais sous-poil qui compte par les caractéristiques de la race. Son museau écrasé et court est également l’une des caractéristiques principales de la race. Les mâles peuvent peser jusqu’à sept kilos et les femelles jusqu’à six kilos. Son corps repose sur des pattes courtes et trapues. Il peut posséder de fines touffes de poils dans ses espaces interdigitales.

Sa puberté est tardive, elle commence après sa première année et parfois plus pour certains mâles et sa maturité est atteinte vers l’âge de deux ans.

Zoom sur la tête du Persan

La tête du Persan est ronde et massive. Son crâne est large et forme un dôme. La face du Persan est ronde avec une expression douce et une ossature bien arrondie. Les joues sont larges, puissantes avec des pommettes proéminentes et pleines. De profil, son front, son nez et son menton sont alignés sur une même verticale.

Son nez est large et très court, avec des narines suffisamment ouvertes afin que sa respiration ne soit pas gênée. Le stop est bien marqué et profond, il doit être placé entre les yeux, idéalement au milieu. Il ne doit jamais être plus haut que la ligne supérieure des yeux et jamais plus bas que la ligne inférieure.

Son museau doit être rond, large et plein. Il témoigne d’une parfaite occlusion des mâchoires et son menton doit être fort.

Concernant ses yeux, ils sont ronds, grands et bien espacés l’un de l’autre. Ils offrent une expression douce. Leur couleur doit être la plus intense possible et en accord avec celle de la robe.

Ses oreilles sont presque rondes, petites, pas trop ouvertes à la base et bien espacées l’une de l’autre. Elles sont placées de façon à respecter l’arrondi de la tête. Chez le Persan, l’intérieur des oreilles doit être bien fourni.

Le corps du Persan

L’encolure du Persan est épaisse et massive, mais courte. Sa tête paraît encastrée dans ses épaules.

Son corps est cobby et massif avec des épaules et des hanches arrondies et de même largeur. Le dos est droit et la poitrine large. Sa cage thoracique et son abdomen sont bien arrondis. Le chat doit être bien musclé sans montrer d’obésité évidente.

Ses pattes sont courtes, robustes et fortes. Elles sont également bien droites. Les pieds sont ronds et massifs, ils peuvent présenter des touffes de poils entre les doigts.

Pour finir, sa queue est courte, épaisse à la base et se termine par un bout arrondi, le tout en proportion avec la longueur du corps. Elle est également très fournie.

Beau chat Persan gris allongé sur un canapé.
Le Persan est un chat calme, très doux, sociable et pacifique.

Robe, couleur et entretien du Persan

La robe du Persan

Le Persan est un chat à poil long. Sa robe est longue sur tout le corps, y compris sur les épaules. Sa fourrure est dense, fine et soyeuse. Il possède un sous-poil abondant qui donne du volume à l’ensemble. Le Persan a également une collerette très développée qui se poursuit entre les pattes avant et sous le ventre.

Les couleurs du Persan

Pratiquement toutes les couleurs sont admises chez le Persan :

  • Sépia.
  • Unicolore : noir, blanc, roux, bleu, chocolate, lilac, crème.
  • Mink.
  • Colourpoint.
  • Silver Shaded (tipped).
  • Cameo (tipped).
  • Golden Shaded (tipped).
  • Golden Shell (tipped).
  • Smoke.
  • Marquage tabby avec toutes les couleurs.
  • Particolore (bicolore ou tricolore).
  • Arlequin.
  • Van.

Comment entretenir son pelage ?

Le Persan possède un pelage fin et long. Cela requiert de la part de son maître un entretien de tous les jours. Il est nécessaire de le brosser quotidiennement afin de maintenir la bonne santé de son poil et éviter la formation de noeuds et de bourres de poils. Pour cela, il faudra vous équiper de brosses et peignes adéquats.

Il est également nécessaire de vérifier régulièrement ses oreilles qui sont sensibles et ses yeux qui peuvent larmoyer. Sa face est à nettoyer au moins une fois par semaine.

Le saviez-vous ?

  • L’Exotic Shorthair créé à la fin des années 1960 aux États-Unis est la variété à poil court du Persan.
  • Le Persan est le chat de race le plus abandonné. 70 % du total des chats de race abandonnés sont des Persans. Ce taux d’abandon serait lié à son entretien fastidieux et à ses soucis de santé.
  • C’est la race de chat la plus populaire en France et dans de nombreux autres pays.

Ce qu’il faut retenir sur le Persan

Taille : moyenne, environ 30 cm au garrot à l’âge adulte.

Poids : entre 3 et 6 kilos.

Santé : Niveau santé, le Persan est un chat très fragile. Il faut être au petit soin pour lui pour qu’il garde une bonne condition physique. Son nez écrasé le rend sujet à des maladies respiratoires. Il est aussi fragile au niveau des reins et des yeux. Il peut souffrir de différentes maladies comme un séquestre cornéen, un fibroadénome et des adénomes, une cardiomyopathie hypertrophique (une affection du myocarde), des infections cutanées génétiques et des polykystose rénales.

Il faut également une attention constante concernant son pelage avec un brossage quotidien et surveiller ses oreilles sensibles.

Concernant son régime alimentaire, il est très strict et doit être suivi à la lettre. Il peut aussi être sujet à l’obésité.

Est-ce un chat pour les enfants ? Le Persan est un chat calme et pacifique. Cependant, il appréciera les moments de calme. Il est donc important d’éduquer les enfants à respecter l’espace personnel du chat et à ne pas l’embêter lorsqu’il souhaite être tranquille. C’est un chat qui n’aime pas être dérangé dans son quotidien et qui n’est pas forcément très joueur.

Le Persan est-il facile à vivre ? C’est un chat facile à vivre dans le sens où il reste suffisamment indépendant pour ne pas être pot de colle. Cependant, il faudra toujours surveiller son entretien et sa santé.

Déposer un commentaire