British Shorthair

Chat British Shorthair gris assis devant une fenêtre.

Race : LOOF I Taille : Moyen/Grand I Espérance de vie : 15+ I Caractère : Facile I Entretien : Poils courts / mi-longs I Origine : Royaume-Uni.

Le British Shorthair est une race de chat docile, affectueuse, douce, et intelligente.

Le British Shorthair : de gouttière à chat de race

Un chat de gouttière anglais

Son nom l’indique parfaitement, le British Shorthair est originaire de Grande-Bretagne. Il était à l’origine un simple chat de gouttière et la race a donc été développée à partir de chats sans aucun pedigree. 

Les ancêtres du British Shorthair ressemblaient fortement au Chartreux. Au XIXème siècle, certains éleveurs anglais, comme H.Weir, décident de sélectionner les plus beaux chats de gouttière dans le but de les exposer au Crystal Palace de Londres pour la première fois. Nous sommes alors en 1871.

Ils sont appelés British Shorthair afin de les distinguer des chats étrangers (dit les foreigns) et des chats à poils longs. Ainsi, le British est en quelque sorte le chat Européen d’outre-Manche, ou encore l’équivalent de l’American Shorthair aux États-Unis.

Au tout début du XXème siècle, en 1901, le British Cat Club est créé pour les passionnés de la race.

XXème siècle : le British en danger

À la suite de la Première Guerre mondiale, de nombreux élevages de British Shorthair ont disparu. La race devient alors extrêmement rare et pour la sauver, les éleveurs ont dû réaliser des croisements avec des chats sans pedigree. Ces différents croisements ont cependant modifié le physique initial du British qui a perdu de sa rondeur. D’autres croisements sont alors réalisés avec des Persans pour retrouver son apparence d’antan.

Malheureusement, les nombreux croisements réalisés ont des conséquences. Le GCCF (Governing Council of the Cat Fancy) décide de refuser l’enregistrement de ces chats en tant que British Shorthair. Il faudra donc attendre trois générations pour que les descendants de ces chats puissent être reconnus en tant que chat de race.

Alors que les élevages de British Shorthair recommencent à se développer et que la race est de nouveau stabilisée, la Seconde Guerre mondiale éclate détruisant de nouveau la pérennité de la race.

D’autres croisements doivent alors être de nouveau réalisés pour sauver la race. Des chats de gouttières, des Bleus russes, des Burmeses et des Chartreux sont sélectionnés pour sauver le British. Il faudra également avoir recours à nouveau aux Persans pour retrouver le physique originel de la race.

Reconnaissance du British Shorthair

Aux États-Unis, les premiers British Shorthair sont importés dans les années 1900. La race est alors enregistrée en tant que « Domestic Shorthair » jusque dans les années 1950. Il est croisé avec l’American Shorthair et il ne sera reconnu par la TICA qu’en 1979, puis par la CFA en 1980.

Les experts tentent par la suite de rédiger le standard de la race qui évoluera plusieurs fois. Le dernier en date est édité en 1993 par la TICA.

La France quant à elle n’a reconnu le British Shorthair que très tardivement. En effet, suite aux nombreux croisements et à sa ressemblance avec le Chartreux, notamment pour les chats bleus, il n’était pas considéré comme une race à part entière. C’est finalement 1977 que la FIFe décide de séparer les deux races et d’interdire les croisements entre elles. En 1979, le British Shorthair est homologué en France par le LOOF et est devenu depuis un chat très populaire.

British Shorthair de couleur bleu aux yeux cuivrés.
Le British Shorthair peut avoir une robe de couleur bleue comme le Chartreux.

Quel caractère a le British Shorthair ?

Quelles sont ses qualités ?

C’est un chat calme avec un tempérament paisible et équilibré. Il s’adapte très facilement et s’entend aussi bien avec les enfants qu’avec d’autres animaux.

Très bons chasseurs, il adore jouer et passera de très bons moments à s’amuser avec vous. Ce sera une façon de renforcer vos liens.

Le British Shorthair est très attaché à ses maîtres, mais il n’est pas pot de colle. Il a un comportement idéal.

A-t-il des défauts ?

Sans être envahissant, c’est un chat qui réclame beaucoup d’attention tout en gardant un côté indépendant. Il faudra se montrer présent pour lui et savoir lui consacrer du temps. 

Si votre rythme de vie est chaotique, ce chat n’est pas le plus adapté.

Chaton British Shorthair black golden shaded pointed aux yeux bleus.
Chaton British Shorthair black golden shaded pointed aux yeux bleus.

British Shorthair : ses caractéristiques physiques

De nombreux standards ont été éditées sur le physique de ce chat. Le tout dernier a été réalisé en 1993 par la TICA, mais il a subi quelques modifications depuis.

Aspect général

De taille moyenne à grande, le British Shorthair est un chat robuste et construit tout en rondeur. Il possède un corps puissant avec des épaules et des hanches très larges et rondes qui lui donnent une apparence imposante. Avec sa tête ronde en forme de pomme et ses grands yeux, il dégage une expression de douceur.

Zoom sur la tête du British Shorthair

Son crâne est arrondi et descendant par une courbe légèrement concave. Un léger stop peut être admis. Sa truffe est de préférence noire et il possède un nez droit court et large. Les mâles adultes ont des bajoues puissantes. Le museau du British s’inscrit dans un cercle bien défini avec des patons fermes et pleins. Le bout du nez doit être aligné au menton.

Ses yeux sont ronds, grands et bien ouverts. Ils sont bien espacés l’un de l’autre et de couleur uniforme en accord avec celle de la robe. Lors des concours félins, les couleurs les plus brillantes et les plus intenses dans le regard sont préférées.

Les oreilles sont larges à la base et de taille moyenne à petite. Elles sont arrondies aux extrémités et bien espacées l’une de l’autre.

Le corps du British Shorthair

Son cou est trapu et musclé, très court, il semble presque inexistant.

Ses pattes sont de taille moyenne, elles sont légèrement moins hautes que la longueur du corps. Les pieds sont ronds et fermes.

Sa queue est épaisse de la base à la pointe et sa taille représente les deux tiers du corps du chat. 

Critères d’éligibilité

Non éliminatoires

  • Texture trop longue ou couchée.
  • Fourrure qui manque de sous-poil et de densité en générale.
  • Crâne plat, stop trop marqué, nez trop long.
  • Jarrets clos.
  • Marques tabby fantômes chez les chats de couleur unie sauf ceux de la série orange.

Éliminatoires

  • Taches blanches chez les chats autres que les particolores.
  • Ressemblance trop marquée avec l’Exotic ou le Persan.
  • Narines pincées.
  • Ossature délicate.
  • Manque de tonicité musculaire.
Chat British Shorthair bicolore lilas et blanc avec des yeux cuivrés.
Portrait d’un chat British Shorthair bicolore lilas et blanc avec des yeux cuivrés.

Robe, couleur et entretien du British Shorthair

La robe du British

Sa fourrure est dense, courte et dressée au point de s’ouvrir sur l’encolure quand le chat bouge la tête. Il possède également un sous-poil épais.

Les couleurs du British Shorthair

Les nuances de la robe du British se déclinent en 17 couleurs. C’est l’une des races qui possède le grand nuancier.

  • Les robes unicolores : noire, bleue, chocolat, lilas, roux, crème, blanche, cinnamon (rare), fawn (rare).
  • Les robes particolores : bicolore (la part de blanc est au moins égale à 20 ou 30 %), Arlequin (robe où la part de blanc dépasse les 50 %) et Van (80 % de blanc).
  • La robe Tabby : il s’agit d’une robe rayée. Il existe différentes rayures. Le Mackerel (le plus répandu), le Blotched (marbré), le Spotted (rayures sous la forme de points) et le Ticked (la pointe de la queue est plus foncée).
  • La robe Silver Shaded : la fourrure est complètement blanche, mais la base du poil est plus foncée. Il existe différentes déclinaisons : le Chinchilla, le Golden et le Golden Shell.

Comment entretenir mon British Shorthair ?

L’entretien pour ce chat est relativement facile. Un simple brossage régulier sera suffisant pour se débarrasser des poils morts et garder une belle fourrure.

Quelques anecdotes sur le British Shorthair

  • Le British Shorthair est l’égérie des marques Whiskas et Sheba.
  • Le Chat du Cheshire dans Alice aux Pays des Merveilles est un chat British Shorthair tabby.

Ce qu’il faut retenir sur le British Shorthair

Taille : moyenne à grande.

Poids : entre 3 et 8 kg.

Santé : le British Shorthair possède une santé robuste. Pensez simplement à le faire vacciner pour le protéger au maximum, même s’il vit en intérieur. Il faut également surveiller son alimentation, car il a tendance à prendre du poids. Choisissez une alimentation adaptée pour son âge, son poids et son activité physique.

Un chat pour les enfants ? Son caractère calme, paisible et patient le rend idéal dans une famille avec enfant. Il ne doit cependant pas être pris pour une peluche.

Le British Shorthair est-il facile à vivre ? Ce chat demande de l’attention, même s’il garde un côté indépendant. Obéissant, il comprend vite les règles du foyer et n’est pas du genre à faire des bêtises.

Déposer un commentaire