Comment occuper son chien ?

Chien bouledogue qui fait un câlin

Votre chien vous gratte avec sa patte, essaye de soulever votre bras avec son museau, ou il s’allonge carrément sur vous ? Il est clair qu’il vous demande de l’attention. Que l’on soit à la maison avec lui ou absent, il y a certains moments où il est nécessaire d’occuper son chien. 

Dans cet article, nous vous listons plusieurs activités que votre chien pourra réaliser avec ou sans vous. 

Les activités que l’on peut faire avec son chien 

Parmi les nombreuses activités que l’on peut faire avec son chien, il y a celles où vous pouvez participer. L’avantage de ces moments est qu’ils renforcent la relation que vous pouvez entretenir avec votre animal, soyez-en sûrs ! Quelque soit la race du chien, celui-ci a besoin d’être actif pour avoir un bon équilibre.

Les moments d’éducation

L’éducation est clé dans la relation que l’on a avec nos animaux. Que votre compagnon soit chiot ou un chien plus vieux, sachez qu’il n’y a pas d’âge pour commencer à l’éduquer. Certes il faudra sans doutes plus de bienveillance et de patience, mais ce n’est pas impossible. Sachez que plus vous éduquez votre chien, plus son intelligence se développera. Enfin, ces moments d’éducation fatiguent votre compagnon, donc prendre ces quelques minutes avec lui chaque jour vous permettront d’avoir un peu plus de temps pour vous a posteriori.

Séances d’exercices

Nous vous conseillons – en fonction du caractère de votre chien et de sa vivacité – de prévoir entre 10 et 20 minutes d’éducation par jour. Pendant ces moments, prévoyez des typologies d’exercices à réaliser avec un nombre de répétition pour chacun (assis, couché, donne la patte, laisse, va chercher, fait le beau). Chaque jour variez la difficulté, mais ne mettez jamais votre chien en échec. S’il n’arrive pas à faire un exercice, terminez toujours sur quelque chose qu’il a déjà acquis. Ne le réprimandez surtout pas. Et si vous sentez que vous perdez patience, mieux vaut arrêter la séance d’éducation pour la reprendre plus tard. Evidemment, à chaque fois que votre chien réussira un exercice, récompensez-le afin d’encourager son comportement. 

Si votre chien maîtrise un bon nombre de ces exercices, vous pouvez tout à fait lui mettre en place une sorte de parcours d’agility chez vous. Munissez-vous de seaux, de planches et faites-le sauter, passer sous des obstacles. Guidez-le avec une friandise, et cela se passera comme sur des roulettes !

Education positive d’un chien

Canaliser un chien énergique

Si vous avez du mal à canaliser votre chien, peut-être que le premier exercice à lui apprendre sera le “pas bouger”. Faites-le s’assoir, tenez-vous debout à quelques centimètres devant lui en montrant votre main écartée (faisant un signe de stop). Une friandise dans l’autre main, essayez de reculer afin d’espacer la distance entre vous et votre chien, répétez “pas bouger” tant que votre chien ne bouge pas. Lorsque vous sentez que votre chien souhaite partir, ne le mettez pas en échec et libérez-le à l’aide d’un mot comme “Go”, “Va”, ou “Allé” et récompensez-le. Répétez cet exercice jusqu’à pouvoir vous cacher et que votre chien ne vous voit plus sans bouger pour autant !

Vous pouvez aussi commencer par réaliser des activités fatigantes pour votre compagnon. Comme aller courir avec lui, ou faire une grande promenade. De cette façon votre chien sera déjà plus calme et plus enclin à l’écoute.

Occuper son chien par le jeu 

Nous vous l’accordons, les exercices précédemment évoqués peuvent être réalisés sous forme de jeu. La nuance entre l’éducation est souvent faible, mais il existe d’autres activités plus ludiques à réaliser avec son chien, notamment lorsqu’on introduit un jouet. 

“Attrape” ou “Choppe” : pour cet exercice, votre chien devra attraper un jouet dans sa gueule

“Rapporte” : cet exercice consiste à lancer un jouet et entraîner votre chien à l’attraper dans sa gueule, puis vous le rapporter. 

“Donne” ou “Lâche” : ici, il d’agit d’apprendre à votre chien de vous donner le jouet qu’il a attrapé avec sa gueule.

Si votre chien a par ailleurs appris à ne pas bouger, vous pourrez de temps à autres organiser des parties de “cache-cache” avec lui. 

Aussi, vous pouvez lui apprendre à chercher quelque chose que vous aurez caché dans votre logement (un jouet, une friandise). Afin d’éveiller sa curiosité et ses capacités olfactives.

Comment faire pour que mon chien s’occupe tout seul ?

À certains moments, il est compliqué de donner de l’attention à votre chien. Lorsque vous recevez du monde, que vous êtes en télétravail ou alors que vous devez vaquer à une toute autre occupation. 

Chien Fox Terrier qui joue avec une corde

Les jeux d’intelligence pour chien

Dans ces moments-là, il sera nécessaire d’avoir de quoi occuper votre chien tout seul. La première idée consiste utiliser des jeux d’intelligence. De nombreux DIY existent à ce sujet sur le web mais vous pouvez aussi en acheter dans des animaleries ou sur des sites internets spécialisés. Ils permettent d’occuper le chien à chercher ou retourner quelque chose pour généralement obtenir une friandise. En fonction du niveau de difficulté du jeu, cela occupera votre chien un certain temps.

Voici quelques exemples de jeux pour occuper son chien tout seul :

  • Prenez un linge auquel vous ne tenez pas particulièrement, et enroulez-y une friandise. Votre chien pourra s’amuser à le retourner dans tous les sens pour trouver sa récompense.
  • Utilisez un rouleau de papier toilette ou d’essuie-tout, cachez-y une friandise et refermez les deux extrémités en les roulant bien. Votre chien n’aura qu’à trouver comment l’ouvrir pour récupérer la friandise.
  • Placez une récompense à même le sol, et cachez-la à l’aide d’un gobelet ou d’un autre objet. Votre chien devra renverser ledit objet pour accéder à celle-ci.
  • Dernière idée plus difficile, placez une croquette dans une bouteille en plastique vide. Votre chien devra trouver comment renverser la bouteille afin d’en faire sortir la croquette.

S’organiser

Comme vous le savez sans doutes, lorsque le chien est distrait par le jeu, une promenade ou des moments d’éducation, il se fatigue. De la même manière que lorsque vous partez en promenade. Un chien qui renifle, passe beaucoup de temps à analyser toutes les informations qu’il rassemble et il s’agit d’une activité très fatigante pour lui.

En ce sens, si vous savez que vous aurez besoin de plusieurs heures devant vous dans la journée, prévoyez ces moments avec votre chien en amont. Ainsi, une fois rentrés à la maison, votre compagnon s’adonnera à une de ses activités favorites : la sieste, tandis que vous pourrez vaquer à vos occupations tranquillement. 

Déposer un commentaire