Pourquoi mon chat pétrit / patoune ?

chat tigré et blanc pétrit avec ses pattes son coussin

Tous les propriétaires de chat ont déjà vécu le patounage de leur animal de compagnie. Ce dernier s’approche en douceur, grimpe sur votre lit et s’installe sur votre ventre. Il va alors commencer à utiliser ses pattes avant pour pétrir. Votre félin domestique peut également pétrir des draps, le canapé ou encore le ventre de votre chien. Si vous l’observez, vous verrez qu’il est alors particulièrement sérieux et serein. Que signifie donc ce geste pour lui ? Pour mieux comprendre votre ami félin, voici quelques explications.

Pourquoi un chat pétrit-il ?

Il existe différentes explications et théories expliquant ce comportement particulier du chat.

Un geste instinctif

La première explication qui a été exposée pour expliquer le fait que le chat pétrisse (dit aussi patoune) est qu’il s’agit d’un instinct de naissance. Lorsqu’il est chaton, votre chat a besoin de boire le lait de sa mère. Pour faciliter l’opération, il va alors poser ses pattes sur le ventre de celle-ci et pétrir pour expulser plus facilement le lait qu’il va téter. En agissant ainsi, il va permettre aux glandes mammaires de produire plus de lait. Le chaton va reproduire cette action jusqu’à la fin de l’allaitement (sevrage).

Il s’agit donc d’un geste réflexe qu’il n’a pas besoin d’apprendre. Il sait instinctivement qu’en pétrissant le ventre de sa mère, il aura plus de lait. S’il ne sait pas faire ce geste, sa mère lui apprendra comment faire. Lorsqu’il est plus âgé, le fait de pétrir une surface molle le ramènera à ces moments privilégiés avec sa mère. Ces « bons souvenirs » aideront donc à le déstresser. Il se mettra alors à ronronner en pétrissant, car il se sent bien. Lorsqu’il vous pétrit le ventre, il vous assimile quelque part à sa mère.

Un comportement ancestral

Le chat n’a pas toujours été un animal domestique. Il vivait dehors et devait créer son espace pour dormir le plus confortablement possible (il était déjà adepte des longues siestes). Pour fabriquer un lieu douillet où dormir, il va alors pétrir la surface choisie. Il va ainsi aplatir la surface et la rendre plus douce. Cette théorie expliquerait également pourquoi votre chat sort ses griffes ponctuellement. Cela lui permettait alors de chasser les insectes du tas d’herbe choisi. Patouner est également un moyen pour lui de créer un espace où il se sent à l’aise. Il choisira des surfaces qu’il apprécie pour reproduire ce geste, son panier, vous, sa place sur le canapé, car il s’y sent bien.

Le pétrissage félin, une marque de propriété

Votre félin domestique aime montrer qu’il est chez lui. Il peut d’ailleurs le manifester par le pétrissage. Lorsqu’il pétrit votre couette ou un coussin, il libère simultanément des phéromones naturelles qui lui permettent de communiquer. Ces éléments sont produits par les glandes sudoripares et sébacées. On les trouve principalement au niveau de son visage (yeux, bouche), des organes génitaux et de ses coussinets. Un humain ne peut les sentir. Or, il s’agit d’un message clair pour les autres chats : c’est à moi.

Le chat pétrit alors sans fermer les yeux ni ronronner. Il agit pour marquer son territoire. Il va privilégier les surfaces qu’ils considèrent comme sacrées dans son territoire : vous, son panier, sa couverture… Il ne va pas laisser un millimètre de surface sans y déposer ses phéromones (via ses coussinets). C’est également une façon pour lui de se sentir bien. Il y a son odeur (sa signature), c’est donc chez lui. Les chats stressés pétrissent également les surfaces pour se rassurer.

pattes de chat blanc
Si le chat pétrit, c’est qu’il ressent une certaine forme de bien-être.

Un message d’amour

Certains chercheurs ont observé que les femelles pétrissent plus régulièrement avant que la période des chaleurs ne débute. Il s’agirait alors d’un message destiné à ces messieurs pour leur signaler qu’elle va être prête à les « rencontrer » physiquement.

Un chat sevré trop tôt

Plusieurs théories ont également mis en avant le fait qu’un chat adulte fervent du pétrissage peut avoir été sevré trop tôt. Il faut attendre au minimum 8 semaines avant de sevrer un chaton. Lorsque cette opération a été réalisée avant terme, le chat peut présenter des manques. On le verra alors pétrir, mais également téter en même temps les tissus qu’il patoune.

Votre chat se sent bien… ou pas

Dernière théorie expliquant le pétrissage : si le chat pétrit, c’est qu’il ressent une certaine forme de bien-être. Il patoune et évacue ainsi tout le stress emmagasiné. Cette activité lui permet d’étirer ses muscles en douceur. Le patounage est alors un moment de pur bonheur pour votre chat qui se sent bien mentalement et physiquement. Il ronronne et a les yeux mi-clos.

Cependant, pour certains félins, le message lié au pétrissage peut être tout à fait différent. D’autres études ont en effet démontré qu’un chat qui pétrit peut souffrir de stress. Il va alors utiliser cette méthode bien connue pour se sentir mieux et tenter de « se soigner ». Observez votre chat. S’il pétrit vraiment trop ou s’il a vécu un événement inhabituel, il peut s’agir d’un signe évident de stress. En pétrissant, votre félin va tenter de se rassurer en repensant aux bons moments de sa vie lorsqu’il était chaton. Rassurez-le. Si cela ne suffit pas, testez les produits antistress naturels.

À lire également : le marquage urinaire du chat.

Mon chat ne pétrit pas, est-ce normal ?

Pas d’inquiétude si votre chat n’est pas un fan du patounage. En grandissant, il va, comme les enfants, abandonner certains gestes de son enfance (tout comme on arrête de sucer son pouce, par exemple). C’est également une préférence propre à chacun. Certains humains aiment les séances de massage et iront en institut plusieurs fois par semaine. D’autres détestent cela et ne feront jamais appel à un masseur. Le chat fonctionne de la même façon. Certains vont aimer ce moment de détente, d’autres pas du tout. Il n’est donc pas utile de se poser des questions si votre chat ne pétrit pas.

Toutefois s’il ne l’a jamais fait et que soudainement, il s’y adonne, observez-le. Son geste sera plus brutal, il peut alors « vouloir faire mal ». Dans ce cas il est indispensable de demander conseil à son vétérinaire ou un comportementaliste pour chat. Votre chat peut en effet subir un stress important.

Laissez votre chat s’exprimer

Sachez avant tout que pour un chat, pétrir est un comportement tout à fait normal. Toutefois lorsque le chat est un fervent pratiquant du patounage, il peut abîmer vos surfaces en tissu (n’oublions pas qu’il utilise ses griffes) et vous faire mal lorsqu’il est sur vous. Le pétrissage est un comportement instinctif, il n’est donc pas évident d’empêcher un chat de patouner. Il le fait sans même y penser. Pour lui il s’agit d’un moyen de communiquer. Pétrir lui permet d’exprimer son bien-être, montrer qu’il est heureux et qu’il a une relation forte avec son maître. Lui interdire de le faire lui semblera totalement illogique. Évitez donc toutes les méthodes fortes. N’utilisez pas un spray d’eau par exemple, car votre chat sera totalement déstabilisé. Il pourra alors développer de l’anxiété.

Comment faire pour que votre chat n’abîme pas votre mobilier ?

On ne peut pas vraiment empêcher un chat de pétrir. Ce qui est gênant en revanche, ce sont ses griffes, elles dégradent en effet les surfaces. Il est donc indispensable de prendre le problème « à la racine » et de faire attention aux griffes de votre animal. Coupez le bout pointu ou achetez-lui un griffoir. Cela est d’autant plus important pour les chats vivant exclusivement en intérieur, car les griffes ne sont pas utilisées et ne s’usent pas sur le sol.

Vous pouvez également lui donner une couverture où il pourra s’adonner à son occupation favorite. C’est une bonne solution pour offrir à un chat stressé un lieu sûr où il se sentira en sécurité. Il s’agit également d’une bonne façon de lui offrir un espace où il pourra pétrir lorsqu’il le souhaite.

Si votre félin est un redoutable prédateur pour votre canapé et qu’il ne veut pas réserver son énergie à pétrir la couverture que vous lui avez proposée, vous pouvez utiliser des produits naturels pour canaliser et calmer votre petit tigre d’intérieur. S’il s’agit d’un stress ponctuel (arrivée d’un nouveau compagnon, déménagement…), vous pouvez utiliser des fleurs de Bach. Ajoutez quelques gouttes de Rock Rose ou de Cherry Plum à son alimentation. Votre chat sera ainsi plus zen et se calmera sur les griffures.