Comment accueillir un chaton à la maison ?

accueillir son chaton

Vous êtes un peu nerveux, car dans quelques jours un nouveau compagnon va venir partager votre demeure. Vous ne voulez pas commettre d’erreur accueillir un chaton. L’arrivée de votre petit compagnon est une décision qui vous emplit de joie. Vous avez hâte de partager votre quotidien avec lui et des moments de tendresse. Afin de réussir votre rencontre et votre vie commune, une bonne préparation vous permettra de mettre toutes les chances de votre côté. Voici comment accueillir un chaton à la maison.

Organiser le territoire de votre chaton

Votre chaton va avoir besoin de repères pour se sentir bien dans votre maison. Une bonne organisation de son futur territoire doit être mise en place.

Une pièce réservée pour s’acclimater

Vous allez accueillir un chaton dans son nouveau foyer avec un fort niveau de stress. Pour lui permettre de prendre ses marques, les spécialistes préconisent d’installer le chaton dans une pièce de la maison. Cela le sécurisera, car l’espace sera restreint. Une bonne idée consiste à lui laisser sa cage de transport, le dernier endroit qu’il ait connu avant son arrivée.

Un lieu sécurisé

Avant l’arrivée du chaton, passez dans toutes les pièces et rangez les objets auxquels vous tenez. Les jeunes boules de poils aiment s’amuser et s’accrocher à tout ce qu’elles trouvent… Essayez de ne pas tenter votre jeune chat avec vos plantes d’intérieur. Il risque de gratter tous les pots et de s’empoisonner avec les feuilles. Gare aux fils électriques, car les chatons adorent les mordiller ! N’oubliez pas de fermer vos fenêtres et de restreindre l’accès au balcon si vous êtes en appartement.

Une bonne répartition des lieux de vie

Les chats ont conservé un mode de vie proche de l’état sauvage. Cet animal aime pouvoir séparer ses activités dans des espaces différents. Il a besoin de se sentir en sécurité.

Un domaine où se reposer

Un chaton dort environ 16 heures par jour ! Il apprécie les endroits en hauteur depuis lesquels il peut surveiller la maisonnée. Lui imposer un domaine pour qu’il se repose tient de l’impossible. Très vite, il vous montrera qu’il a pris possession de la maison et s’installera où bon lui chante pour se reposer… Si vous remarquez qu’il affectionne particulièrement un coin d’une pièce, faites en sorte qu’il puisse y avoir accès en permanence.

Un lieu pour se restaurer

Le chaton sera davantage serein en constatant que vous lui avez réservé un lieu où manger et boire, au calme. Disposez ses gamelles hors des passages, car cela risque de troubler votre nouveau compagnon. Ce dernier se montre très sensible aux odeurs. Aussi, pour ne pas le déranger lors de ses repas, maintenez cet endroit bien propre. Ne changez pas ses gamelles d’emplacement. Votre chat a besoin de repères rassurants.

accueillir son chaton
Le chat est pudique, ce qui demande de placer sa litière à l’écart des regards

Un coin pour sa litière

Votre chaton arrivera en connaissant la propreté que lui a inculquée sa mère. Montrez-lui où est sa litière en grattant un peu dedans. Le chaton saura l’utiliser. Le chat est pudique, ce qui demande de la placer à l’écart des regards… Dans le cas contraire, le chaton risque de refuser d’effectuer ses besoins dans sa litière. Il peut préférer s’approprier un autre endroit !

Accueillir un chaton : prévoir tout ce dont il aura besoin

Votre chaton a peut-être pris déjà quelques habitudes dans son ancienne demeure. Pour accueillir un chaton au mieux, renseignez-vous auprès de ses anciens maîtres.

Les ustensiles pour sa nourriture

Le choix des gamelles pour la nourriture et l’eau demande de la réflexion. Dans un premier temps, achetez des récipients adaptés pour votre chaton. Le bol pour les croquettes ou la pâtée ne doit pas être trop gros. Il existe des récipients antidérapants bien utiles pour éviter tout renversement… Pour l’eau, adoptez le même style de gamelle, car le chaton est un petit animal très mignon mais maladroit. Une fontaine à eau peut se révéler être une bonne solution afin de lui permettre de boire sans problème. Lavez régulièrement les ustensiles dédiés à son alimentation pour le préserver des maladies. Pour son alimentation, optez pour des produits de qualité pour chatons.

Un bon couchage

En général, un chat aime trouver une panière moelleuse ou un coussin dans lequel il peut s’enfoncer. Il adore poser sa tête sur le rebord qui lui sert de traversin ! Peut-être aurez-vous la surprise de constater qu’il dédaigne la belle panière que vous lui avez préparée. Vous le retrouverez réfugié dans un minuscule carton par exemple. C’est normal, un chaton adore se cacher dans les valises, sous les couettes, derrière les rideaux, bref, partout où il peut se cacher et se sentir en sécurité. En fin épicurien, il optera pour votre belle couverture en laine et se fera un plaisir de s’installer sur un coffre à bois près de la cheminée ou sur un radiateur.

Une litière rien que pour lui

Si le petit chat partage votre compagnie et son espace avec d’autres chats, mettez-lui à disposition sa propre litière. Les vétérinaires et les comportementalistes conseillent même de placer une litière supplémentaire. Nettoyez la litière chaque jour pour vous assurer que votre animal ne la boudera pas. Vous éviterez des problèmes d’hygiène et de comportement.

Quelques jouets pour l’apprivoiser

Les chatons s’amusent facilement avec le moindre jouet. Pour l’apprivoiser, il suffit de lui présenter une boule de papier ou d’aluminium, un bouchon en liège accroché à une ficelle et il peut jouer avec vous un long moment. De cette façon, il vous adoptera rapidement. Dans les rayons spécialisés, il est facile de trouver une multitude de jouets. Vous avez le choix entre des balles, des cannes avec des souris ou des plumes fixées au bout d’une ficelle, des tunnels, etc. L’arbre à chat sur lequel votre animal a la possibilité de se réfugier représente le terrain de jeu idéal !

Accompagner votre chaton lors de ses premiers pas dans la maisonnée

Votre chaton vient d’être séparé de sa mère et du reste de la portée pour se retrouver dans une cage, tout seul. Vous allez avoir un rôle important à jouer les premières heures et les premiers jours de son arrivée chez vous.

Quelques heures tranquilles avec vous

Vous êtes le premier repère de votre chaton. Il a compris que vous êtes devenu la personne référente. Pendant quelques heures, montrez-lui qu’il n’a rien à craindre avec vous, qu’il peut avoir confiance en vous. Laissez-lui tout de même de l’espace : ne restez pas systématiquement collé à lui. Cela ne vous empêche pas de lui parler avec douceur. Pour sa première nuit seul, rassurez-le en allant le voir de temps en temps dans sa pièce réservée et prodiguez-lui de douces caresses. Exceptionnellement, si vous voyez que c’est trop angoissant pour lui de rester seul, placez-le dans votre chambre pour qu’il entende votre respiration.

La présentation aux membres de la famille

La présentation de votre chaton aux membres de la famille correspond à un moment fort de l’histoire que vous allez partager avec votre nouveau compagnon pendant de longues années. Ce temps doit se dérouler dans le calme pour ne pas l’effrayer. Si vous avez de jeunes enfants, préparez-les à cette rencontre pour qu’ils n’aient pas de comportements brusques. Chaque personne peut venir caresser doucement le chaton en lui parlant calmement. Si vous sentez que c’est trop tôt, repoussez les présentations : rien ne presse, vous allez vivre ensemble longtemps !

La connaissance des autres animaux

D’autres animaux habitent déjà votre résidence ? L’improvisation n’est pas de mise pour réussir la cohabitation entre votre petit chat et d’autres congénères ou un chien. Le chat, par sa nature solitaire et son caractère routinier, risque de montrer les griffes en découvrant la nouvelle petite boule de poils inconnue. Il va vouloir préserver son territoire. Le chaton devra laisser le champ libre à son aîné. La découverte olfactive et visuelle peut prendre du temps. Un chien possède plutôt des attitudes de meutes. Il attendra davantage de la soumission de la part du chaton mais se montrera en revanche très accueillant. La clef d’une ‘entente cordiale tient dans la durée de l’acclimatation.

À lire également : Comment choisir l’élevage de mon futur chat de race.